D-Box réduit sa perte nette au premier trimestre

Publié le 14/08/2018 à 15:32

D-Box réduit sa perte nette au premier trimestre

Publié le 14/08/2018 à 15:32

Par Denis Lalonde

(Photo: courtoisie)

Technologies D-Box (Tor., DBO) a vu sa perte nette reculer à 229 000$ pour son premier trimestre terminé le 30 juin, grâce à une hausse de 17% de ses revenus.


La perte nette était de 984 000$ au trimestre correspondant il y a un an.


L’entreprise de Longueuil, qui conçoit des sièges intégrant un système de simulation de mouvements pour l’industrie du «divertissement immersif», a fait état de revenus de 9,5 millions $ durant le trimestre, eux qui étaient de 8,1 millions $ l’an dernier.


En excluant les éléments non récurrents, D-Box aurait enregistré un bénéfice de 1,16 million $, par rapport à 377 000$ durant la même période il y a un an.


La direction de l’entreprise a souligné, durant le trimestre, sa 100e installation dans des salles de cinéma au Canada, l’ajout de sièges dans 18 salles de cinéma en Allemagne et une entente avec Trondheim Kino, la plus grande entreprise culturelle et de divertissement de Norvège. 


Le titre de l’entreprise se négociait à 0,23$ en milieu d’après-midi à la Bourse de Toronto, en hausse de 0,01$.


 


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Ce que vous devez savoir sur la techno québécoise cette semaine

05/12/2016 | Denis Lalonde

Des nouvelles de Constellio, d'Opsens, de Stingray, d'Adaptive Financial Consulting et de Technologies D-Box.

D-Box fera vibrer les Chinois

09/08/2016 | lesaffaires.com

Technologies D-Box a signé une entente afin d'introduire ses systèmes de simulation de mouvements en Chine.

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.