Création d'un pôle montréalais de la créativité numérique

Publié le 24/04/2018 à 12:35

Création d'un pôle montréalais de la créativité numérique

Publié le 24/04/2018 à 12:35

Par Denis Lalonde

(De gauche à droite) Sébastien Nasra, fondateur et directeur général, HUB Montréal; Nadine Gelly, directrice générale, Hub créatif Lune Rouge; Jean-François Bouchard, président du c.a. de C2 Montréal; France Chrétien Desmarais, présidente du c.a., 375MTL et Alain Gignac, directeur général, 375MTL. (Photo: Denis Lalonde)

La Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal s'associe avec C2 Montréal, le Hub créatif Lune Rouge et Hub Montréal pour lancer un Pôle de la créativité numérique.


L'initiative sera dotée d'un budget de 1,3 million de dollars sur 3 ans.


Concrètement, les discussions pour lancer l'initiative auront lieu durant l'événement C2 Montréal, en mai, pour définir des priorités et des orientations stratégiques pour l'industrie créative montréalaise. 


Par la suite, le Hub créatif Lune Rouge, dont l'investisseur principal est le fondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté, procèdera à un appel à projets destiné aux entrepreneurs qui souhaiteront trouver des solutions aux enjeux qui auront été identifiés. Les start-up choisies pourront bénéficier d'un service d'accompagnement dans le Hub créatif tout au long de leur développement.


Puis, en novembre, ce sera aux start-up de dévoiler les fruits de leurs travaux devant un groupe de donneurs d'ordres et d'acheteurs potentiels à l'occasion de l'événement Hub Montréal, dont la première édition s'est tenue l'automne dernier. 


Les trois organisations pourront compter sur l'appui du Bureau du cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ), de la Guilde des développeurs de jeux vidéo indépendants du Québec, de l'Alliance Numérique ainsi que de la Ville de Montréal. 


«La Société du 375e anniversaire de Montréal avait le mandat d'organiser les festivités, mais aussi de générer des idées qui auraient une certaine pérennité», explique France Chrétien-Desmarais, présidente du conseil de l'organisation.


«On a une créativité extraordinaire au Québec avec les industries du multimédia, des effets spéciaux, du cinéma, du jeu vidéo, de l'éclairage, de la technique, etc. Toutefois, quand vient le temps de faire de Montréal un pignon sur rue international, on se vend séparément. Je pense qu'ensemble, on sera plus en mesure de montrer tout le potentiel que Montréal a à offrir», dit-elle. 


Le président du conseil de C2 Montréal, Jean-François Bouchard, rappelle les discussions récentes à Montréal qui entourent l'importance de créer et de conserver de la propriété intellectuelle au Québec. «C'est un exemple de ce dont on pourrait discuter à C2. Après, le Hub créatif Lune Rouge aidera des entreprise à mettre au monde certaines idées jusqu'à leur présentation à Hub Montréal», dit-il. 


Nadine Gelly, directrice générale du Hub créatif Lune Rouge, précise que le mandat d'accompagnement des start-up pourrait se poursuivre après Hub Montréal. «Notre mission est de créer de la richesse et de la propriété intellectuelle en créativité du divertissement pour Montréal. On veut que, d'ici trois ans, il y ait de plus en plus de projets très porteurs avec l'ensemble des milieux et des associations, et de la commercialisation à l'international», dit-elle.


L'initiative sera réévaluée dans trois ans.


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

À la une

La montée des inégalités est un (mauvais) choix de société (2)

ANALYSE - Les entreprises doivent mieux partager la richesse, selon des patrons. C'est bien, mais il faut en faire plus.

C'est le temps de penser à votre planification de fin d'année

C'est le moment d'examiner vos finances et de profiter des possibilités de planification fiscale avant le 31 décembre.

Après les Panama papers, les banques françaises encore épinglées

19/10/2018 | AFP

Trois banques françaises sont à nouveau épinglées par des révélations de presse sur un scandale d'optimisation fiscale.