Amazon lance une nouvelle plateforme pour les achats d'entreprises

Publié le 28/04/2015 à 14:31

Amazon lance une nouvelle plateforme pour les achats d'entreprises

Publié le 28/04/2015 à 14:31

Par AFP

Le géant américain de la distribution en ligne Amazon a annoncé mardi le lancement d'une nouvelle place de marché aux États-Unis, destinée aux achats des entreprises. 


La plateforme Amazon Business va mettre en relation des vendeurs professionnels avec des entreprises, en s'adaptant aux besoins spécifiques de ce type de clientèle. 


Elle remplacera un service précédent, Amazon Supply, qui avait été lancé en avril 2012 mais avait une offre plus limitée, avec seulement 2,25 millions de produits vendus directement par Amazon quand Amazon Business en aura plus de 250 millions commercialisés également par des vendeurs extérieurs, a précisé une porte-parole du groupe à l'AFP. 


Dans son communiqué, le groupe fait miroiter une très large sélection allant de l'équipement informatique et du matériel de laboratoire à la fourniture de produits alimentaires. La sélection comprendra également des articles très spécifiques et «difficiles à trouver» comme des panneaux de circulation, des friteuses industrielles, des anticorps, des fûts en acier de plus de 200 litres... 


La plateforme permettra par exemple aux vendeurs de proposer des réductions pour les achats de grosses quantités, tandis que les entreprises clientes pourront créer un compte autorisant un ou plusieurs acheteurs ou prévoyant un système d'autorisation des achats «pour permettre un meilleur contrôle des coûts». 


«Les clients d'entreprise nous disent qu'ils aiment le côté pratique des achats en ligne», et la nouvelle plateforme tente d'y répondre avec «le choix supplémentaire, les fonctionnalités et l'intégration interne dont les entreprises ont besoin pour gagner du temps et de l'argent», a commenté Prentis Wilson, vice président d'Amazon Business, cité dans le communiqué. 


D'après des estimations du cabinet Forrester, le commerce en ligne devrait représenter 9,3% des ventes aux entreprises («business-to-business») aux États-Unis à la fin de cette année, avec un montant total de 780 milliards de dollars. Et la part pourrait monter à 12,1% d'ici 2020, avec des ventes totales de 1 100 milliards de dollars.


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Divorce des Bezos: que se passera-t-il avec Amazon?

10/01/2019 | AFP

La fortune de Jeff Bezos est constituée, essentiellement, des titres de la société qu’il a créée et qu’il dirige encore.

Amazon détrône Microsoft au chapitre de la valeur boursière

C'est la première fois qu'Amazon occupe la première place.

À la une

La vague des micro-distilleries frappe la Belle Province

Édition du 12 Janvier 2019 | Daniel Germain

Aujourd'hui, on trouve une dizaine de vodkas québécoises et trois fois plus de gins made in Quebec.

CGI, l'effet du «shutdown» américain dans la mire

Washington représente 12,7% des revenus de CGI, mais la majorité des contrats sont de nature essentielle.

Le «shutdown» pèse sur l'économie américaine

11:36 | AFP

Aucune solution immédiate n’apparaît pour mettre un terme à la fermeture partielle des administrations.