5 tendances tech à épingler

Publié le 06/02/2017 à 14:34

5 tendances tech à épingler

Publié le 06/02/2017 à 14:34

L'actualité ne se met jamais sur pause. Mais, aux côtés des technologies exponentielles ou des grands événements techno couverts en long et en large, certaines tendances peuvent passer inaperçues. En voilà 5 récentes à souligner:


200 comptes par personne en 2020


Nous aurons d'ici 2020 en moyenne 200 comptes sur des applications et sites, estime Deloitte dans sa dernière étude sur les tendances des technologies et des médias, notant que «l'enjeu sera d'assurer une authentification rapide et sûre».


Deloitte se félicite aussi, entre autres, de la prochaine généralisation des systèmes de freinage automatique d'urgence sur les véhicules, «innovation la plus ingénieuse depuis la ceinture de sécurité», et de l'intégration du «machine learning» dans plus du tiers des smartphones qui seront vendus cette année, permettant d'exécuter des tâches importantes hors ligne.


La Chine, principale cible des attaques DDoS


Des attaques par déni de service (DDoS, visant à rendre un serveur inopérant,généralement en l'inondant de requêtes pour empêcher son fonctionnement) ont été enregistrées dans 80 pays au 4ème trimestre 2016, selon le dernier point du spécialiste russe de la cybersécurité Kaspersky Lab.


La Chine a concentré près de 77% des attaques recensées dans le monde, devant les Etats-Unis (7,3%) et la Corée du Sud (7%). L'attaque la plus longue a duré 292 heures, plus de douze jours.


«Vendre» ses données personnelles


La start-up Kwalead a annoncé le lancement de sa «marketplace» de données personnelles, qui permet à ses membres de monétiser ces dernières auprès des partenaires de la jeune entreprise. Le principe est simple: Kwalead reçoit de l'argent des annonceurs et en reverse une partie à ses membres en échange de la participation à des enquêtes, sondages, ou demande de devis, pour un montant qui peut aller de 1 à 70 euros par demande validée. Une manière, selon l'entreprise, de redonner le contrôle des utilisateurs sur leurs données personnelles en les laissant choisir celles dont ils veulent tirer de l'argent.


Un téléphone avec vidéoprojecteur laser


Group SFIT, propriétaire de Thomson Computing, a annoncé le lancement du tout premier téléphone intelligent équipé d'un vidéoprojecteur laser, à la place da technologie LED employée chez ses concurrents. Selon un communiqué, le laser «cinq fois plus puissant» permet «une meilleur luminosité, automatise la mise au point et optimise le rendu» de l'image.


Fusion, le nom du smartphone, s'intègre «dans la dynamique de la relance de Thomson Computing», selon le PDG de Group SFIT, Stéphan Français, cité dans le communiqué. «Cela montre que les marques françaises peuvent concurrencer les géants asiatiques et américains en proposant des produits innovants.»


L'achat bloque sur la donnée


Plus de la moitié des cyber-consommateurs dans le monde ne concrétisent pas leur acte d'achat en ligne car ils sont inquiets pour leurs données personnelles, selon une étude de KPMG menée auprès de 6.900 personnes dans 24 pays. «Si les opinions des consommateurs sont encore partagées, ils tendent désormais à privilégier la vie privée, malgré les avantages qu'ils peuvent tirer de l'utilisation de leurs données» dans la vie quotidienne, prévient Emmanuel Hembert, spécialiste de la grande distribution chez le cabinet de conseil.


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: