15700 milliards $ produits par… l’intelligence artificielle

Publié le 10/07/2017 à 12:43

15700 milliards $ produits par… l’intelligence artificielle

Publié le 10/07/2017 à 12:43

Par AFP

L'intelligence artificielle devrait contribuer à hauteur de 15700 milliards de dollars à l'économie mondiale en 2030, soit plus que le PIB cumulé actuel de la Chine et de l'Inde, estime PwC dans une étude publiée lundi.


Le produit intérieur brut (PIB) mondial augmentera de 14% d'ici 2030 grâce au développement de l'intelligence artificielle, à la fois grâce aux gains de productivité engendrés par les nouvelles technologies et à la hausse de la demande des consommateurs.


C'est en Chine et en Amérique du Nord que l'intelligence artificielle devrait générer les bénéfices économiques les plus importants, PwC estimant les gains de PIB à respectivement 26% et 14,5% à l'horizon 2030.


Les gains de productivité devraient d'abord être plus rapides en Amérique du Nord, mais la Chine devrait commencer à creuser l'écart avec les États-Unis dans une dizaine d'années, quand elle aura rattrapé son retard en termes de déploiement technologique et d'expertise, prédit PwC.


Avec 7000 milliards de dollars de retombées attendues en 2030, Pékin devrait capter 45% du total mondial.


En Europe et dans les pays développés d'Asie, les bénéfices économiques liés à l'intelligence artificielle ne devraient pas être négligeables: ils pourraient représenter en 2030 9,9% du PIB de l'Europe du Nord, 11,5% de celui de l'Europe du Sud et 10,4% du PIB de «l'Asie développée».


Les pays en développement -en Amérique latine et en Afrique, notamment- ne devraient bénéficier que d'un surcroît de croissance de 5,6% car les taux d'adoption des technologies liées à l'intelligence artificielle devraient être beaucoup plus faibles.


Ce sont les secteurs de la santé, de l'automobile et de la finance qui devraient bénéficier le plus de l'arrivée de l'intelligence artificielle, qui «permettra d'augmenter la productivité, la valeur des produits et la consommation», selon PwC.


Pour estimer l'impact de l'intelligence artificielle, PwC dit avoir procédé à une analyse en deux étapes, associant «une évaluation détaillée de son utilisation actuelle et future et une étude des retombées économiques», y compris son impact sur l'emploi.



 

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

La hausse du salaire minimum inquiète le patron de St-Hubert

14/02/2018 | Stéphane Rolland

La hausse du salaire minimum doit se faire graduellement, sinon les consommateurs devront payer la note, prévient-il.

Le premier ministre doit superviser le virage vert du Québec

Mis à jour le 14/02/2018 | François Normand

Dans un livre blanc, Écotech déplore le manque de cohérence et de vision pour créer une économie verte au Québec.

À la une

À surveiller: MTY, CAE, et Canadian REIT

08:41 |

Que faire avec les titres de MTY, CAE et Canadian REIT?

10 choses à savoir mardi

Un spécial du président morbide! Suivez la Tesla en direct dans l'espace, forcer les banques à payer comptant.

Employeurs, voici pourquoi vos employés vous fuient!

Mis à jour à 07:48 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Aujourd'hui, 63% des employés canadiens se disent prêts à travailler pour un autre employeur, selon une étude...