15700 milliards $ produits par… l’intelligence artificielle

Publié le 10/07/2017 à 12:43

15700 milliards $ produits par… l’intelligence artificielle

Publié le 10/07/2017 à 12:43

Par AFP

L'intelligence artificielle devrait contribuer à hauteur de 15700 milliards de dollars à l'économie mondiale en 2030, soit plus que le PIB cumulé actuel de la Chine et de l'Inde, estime PwC dans une étude publiée lundi.


Le produit intérieur brut (PIB) mondial augmentera de 14% d'ici 2030 grâce au développement de l'intelligence artificielle, à la fois grâce aux gains de productivité engendrés par les nouvelles technologies et à la hausse de la demande des consommateurs.


C'est en Chine et en Amérique du Nord que l'intelligence artificielle devrait générer les bénéfices économiques les plus importants, PwC estimant les gains de PIB à respectivement 26% et 14,5% à l'horizon 2030.


Les gains de productivité devraient d'abord être plus rapides en Amérique du Nord, mais la Chine devrait commencer à creuser l'écart avec les États-Unis dans une dizaine d'années, quand elle aura rattrapé son retard en termes de déploiement technologique et d'expertise, prédit PwC.


Avec 7000 milliards de dollars de retombées attendues en 2030, Pékin devrait capter 45% du total mondial.


En Europe et dans les pays développés d'Asie, les bénéfices économiques liés à l'intelligence artificielle ne devraient pas être négligeables: ils pourraient représenter en 2030 9,9% du PIB de l'Europe du Nord, 11,5% de celui de l'Europe du Sud et 10,4% du PIB de «l'Asie développée».


Les pays en développement -en Amérique latine et en Afrique, notamment- ne devraient bénéficier que d'un surcroît de croissance de 5,6% car les taux d'adoption des technologies liées à l'intelligence artificielle devraient être beaucoup plus faibles.


Ce sont les secteurs de la santé, de l'automobile et de la finance qui devraient bénéficier le plus de l'arrivée de l'intelligence artificielle, qui «permettra d'augmenter la productivité, la valeur des produits et la consommation», selon PwC.


Pour estimer l'impact de l'intelligence artificielle, PwC dit avoir procédé à une analyse en deux étapes, associant «une évaluation détaillée de son utilisation actuelle et future et une étude des retombées économiques», y compris son impact sur l'emploi.


 

À suivre dans cette section


image

Fraude alimentaire

Mardi 12 septembre


image

Forum TI

Mercredi 13 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 19 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 20 septembre


image

Résidences pour aînés

Jeudi 21 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Parcs industriels

Mardi 21 novembre


image

Sommet Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre

Sur le même sujet

Le Canada enregistrera la meilleure croissance au sein du G7

Le FMI a revu à la hausse ses prévisions pour notre économie.

Vive 375! Les retombées ne se font pas attendre

20/07/2017 | Simon Lord

Petit bilan provisoire de l'impact de l'anniversaire de la métropole.

À la une

Big Brother est québécois

Dans le 1984 d’Orwell, Big Brother est fictif. En 2017, c’est une technologie québécoise bien réelle.

Le dollar canadien a monté vite, peut-être trop vite

Le huard se hisse à 80 cents US, mais plusieurs observateurs croient que l'ascension a été trop rapide.

Les pièges à aubaine font mal!

BLOGUE INVITÉ. Dure journée pour certains investisseurs dans la vente au détail. Attention aux mirages d'aubaine!