15700 milliards $ produits par… l’intelligence artificielle

Publié le 10/07/2017 à 12:43

15700 milliards $ produits par… l’intelligence artificielle

Publié le 10/07/2017 à 12:43

Par AFP

L'intelligence artificielle devrait contribuer à hauteur de 15700 milliards de dollars à l'économie mondiale en 2030, soit plus que le PIB cumulé actuel de la Chine et de l'Inde, estime PwC dans une étude publiée lundi.


Le produit intérieur brut (PIB) mondial augmentera de 14% d'ici 2030 grâce au développement de l'intelligence artificielle, à la fois grâce aux gains de productivité engendrés par les nouvelles technologies et à la hausse de la demande des consommateurs.


C'est en Chine et en Amérique du Nord que l'intelligence artificielle devrait générer les bénéfices économiques les plus importants, PwC estimant les gains de PIB à respectivement 26% et 14,5% à l'horizon 2030.


Les gains de productivité devraient d'abord être plus rapides en Amérique du Nord, mais la Chine devrait commencer à creuser l'écart avec les États-Unis dans une dizaine d'années, quand elle aura rattrapé son retard en termes de déploiement technologique et d'expertise, prédit PwC.


Avec 7000 milliards de dollars de retombées attendues en 2030, Pékin devrait capter 45% du total mondial.


En Europe et dans les pays développés d'Asie, les bénéfices économiques liés à l'intelligence artificielle ne devraient pas être négligeables: ils pourraient représenter en 2030 9,9% du PIB de l'Europe du Nord, 11,5% de celui de l'Europe du Sud et 10,4% du PIB de «l'Asie développée».


Les pays en développement -en Amérique latine et en Afrique, notamment- ne devraient bénéficier que d'un surcroît de croissance de 5,6% car les taux d'adoption des technologies liées à l'intelligence artificielle devraient être beaucoup plus faibles.


Ce sont les secteurs de la santé, de l'automobile et de la finance qui devraient bénéficier le plus de l'arrivée de l'intelligence artificielle, qui «permettra d'augmenter la productivité, la valeur des produits et la consommation», selon PwC.


Pour estimer l'impact de l'intelligence artificielle, PwC dit avoir procédé à une analyse en deux étapes, associant «une évaluation détaillée de son utilisation actuelle et future et une étude des retombées économiques», y compris son impact sur l'emploi.



 

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

E-Commerce

Mardi 30 janvier

Sur le même sujet

Dorman Products : quand le bénéfice comptable trahit la réalité économique d'une entreprise

Édition du 23 Septembre 2017 | Pierre-Olivier Langevin

Votre véhicule automobile, qui commence à prendre de l'âge, vient (encore) de vous lâcher. Durant un détour chez ...

Prédire l'avenir, c'est possible!

Mis à jour le 18/09/2017 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Non, il ne s'agit pas de science-fiction, mais bel et bien d'une réalité à la portée de tous...

À la une

Tim Hortons mate la rébellion des franchisés

Il y a 39 minutes | François Remy

La direction de la chaîne de cafés a décidé de menacer les franchisés récalcitrants de rupture de contrat.

Fiscalité des PME: Morneau tuerait-il la poule aux oeufs d'or?

BLOGUE. Un pan de la réforme de Bill Morneau priverait Ottawa de revenus plutôt que de lui en procurer davantage.

10 choses à savoir vendredi

Après Equifax, la Banque Nationale, comment enrager la police avec votre iPhone, et Volvo, ce Spotify de l'automobile.