RIM filtrera le contenu des BlackBerry en Indonésie

Publié le 11/01/2011 à 14:15, mis à jour le 08/10/2013 à 06:50

RIM filtrera le contenu des BlackBerry en Indonésie

Publié le 11/01/2011 à 14:15, mis à jour le 08/10/2013 à 06:50

Par La Presse Canadienne

Le fabricant des téléphones intelligents BlackBerry s'affairera à intercepter le contenu pornographique sur ses téléphones intelligents en Indonésie, a indiqué mardi Research in Motion.


RIM a promis de travailler de concert avec les fournisseurs en Indonésie pour mettre en place un mécanisme de surveillance efficace dès que possible.


La société de Waterloo, en Ontario, serait aussi prête à mettre sur pied un serveur dans ce pays comptant la plus forte population musulmane, a indiqué un porte-parole du ministère indonésien des communications et de l'information, Gatot Dewabroto. Mais RIM n'en a pas fait mention dans son communiqué transmis mardi.


La semaine dernière, l'Indonésie avait menacé de révoquer le permis de RIM qui lui permet de poursuivre ses activités dans le pays de 237 millions de résidants à moins qu'il ne décide de filtrer le contenu pornographique sur ses appareils et de mettre en place un serveur local.


Un certain nombre de pays ont exprimé des craintes de menaces à la sécurité nationale concernant les messages encodés des utilisateurs de BlackBerry, demandant que des mécanismes de surveillance soient mis à la disposition des gouvernements.


Ces pays ont menacé d'écarter RIM, dont la popularité repose sur la sécurité assurée à ses clients internationaux.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Contrats publics

Lundi 10 juin

Sur le même sujet

Sans-fil : il y a de la vie dans le milieu de gamme!

07/02/2019 | Alain McKenna

BLOGUE. Foi de Motorola et BlackBerry, pas besoin de payer une petite fortune pour bénéficier des gadgets de l’heure.

BlackBerry nomme un ancien de Cisco au poste de chef de l'exploitation

Avant Cisco, il était vice-président des solutions de cybersécurité et de sécurité chez Boeing.

À la une

CDPQ : des enjeux de gouvernance font ombrage aux bons résultats

21/02/2019 | Daniel Germain

Les déboires de la filiale Otéra Capital ouvrent la voie à une réflexion plus large.

Michael Sabia à la défense de SNC-Lavalin

21/02/2019 | Stéphane Rolland

« C’est important de comprendre l’ampleur du changement qu’il y a eu dans cette société», rappelle-t-il.

La Caisse échappe aux pertes

21/02/2019 | Stéphane Rolland

La Caisse a affiché un rendement de 4,2% en 2018, malgré une année difficile sur les marchés boursiers mondiaux.