Les applications sur tablettes pour enfants poursuivent leur développement

Publié le 26/11/2012 à 07:46, mis à jour le 18/10/2013 à 13:46

Les applications sur tablettes pour enfants poursuivent leur développement

Publié le 26/11/2012 à 07:46, mis à jour le 18/10/2013 à 13:46

Par AFP

Objets transmédias entre livre, animation et jeu, les applications numériques sur tablettes pour enfants continuent à se développer et à transformer le secteur de l'édition jeunesse, malgré un marché encore timide.


Au Salon du Livre et de la presse jeunesse de Montreuil, qui ouvre ses portes mercredi, dix exposants présenteront cette année leurs créations sur le « pôle numérique », créé en 2011. C'est le double de l'an dernier.


L'éventail de ces applications --principalement présentes sur iPad, la tablette d'Apple, mais aussi pour certaines sur Android, avec un prix de vente moyen autour de 2/3 euros-- est large, de la déclinaison numérique de livres papier à la création pure: histoires enrichies de vidéos ou de jeux, bandes dessinées interactives, livres ludo-éducatifs sur l'art, applications permettant de dessiner, d'enregistrer sa voix ou d'utiliser la tablette comme un plateau de jeu sur lequel on circule avec un pion en papier...


« La création numérique se développe sur le terrain qu'on avait imaginé, c'est-à-dire à partir de la création d'applications multimédias, qui mixent les différents médias que les enfants pratiquent, aussi bien le texte que la photo, la vidéo, le cinéma d'animation », souligne Sylvie Vassalo, directrice du Salon de Montreuil.


Sur le même sujet

Playboy rhabille ses playmates pour son application mobile

22/05/2015 | AFP

L'application mobile de Playboy mise plus sur le divertissement que sur ses playmates. La stratégie porte ses fruits...

Découvrez les dernières tendances numériques dans le tourisme

13/04/2015

Le tourisme et Internet forment un couple heureux. Panorama des dernières tendances numériques dans ce secteur...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Selon le FMI, la Grèce aura besoin d'au moins 50 milliards d'euros

La Grèce aurait besoin d'un allègement de sa dette et d'un versement d'un prêt de 50 milliards d'euros, dit le FMI.

Le mélodrame grec générera-t-il des occasions d'achat en Bourse?

BLOGUE. Si la Bourse piquait réellement du nez, des occasions d’investir dans de belles sociétés se présenteraient.

Perdre de l'argent avec les obligations

12:38 | Jean Gagnon

L’année 2015 sera-t-elle celle qui fera finalement perdre de l’argent aux détenteurs d'obligations?