«La rigidité dans la gouvernance et le manque de transparence sont au coeur des difficultés de Samsung» - Kim Sang-Jo, professeur d'économie et directeur de l'ONG sud-coréenne Solidarity for Economic Reform


Édition du 22 Octobre 2016

Les récents déboires de Samsung s'expliquent par la rigidité excessive de sa gestion, selon Kim Sang-Jo, professeur d'économie et directeur de l'ONG sud-coréenne Solidarity for Economic Reform. Les Affaires a rencontré ce spécialiste des conglomérats ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Où sont passés tous les actifs?

BLOGUE INVITÉ. Les grandes fortunes du 21e siècle se sont créées avec de plus en plus d'actifs intangibles.

Bernie Sanders: l'allocateur de capital?

BLOGUE INVITÉ. Regard sur la politisation des rachats d'actions.

À la une

Politique commerciale de Trump : et si le pire était à venir?

22/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Trois enjeux pourraient avoir un impact majeur sur les entreprises et les investisseurs canadiens.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/02/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?