BlackBerry ne représente plus que 3% des téléphones intelligents au Canada

Publié le 16/05/2018 à 13:06

BlackBerry ne représente plus que 3% des téléphones intelligents au Canada

Publié le 16/05/2018 à 13:06

Par La Presse Canadienne

Les appareils BlackBerry ne représentaient plus que trois pour cent des téléphones intelligents utilisés au Canada à la fin de l'an dernier, selon la firme de données médiatiques comScore.


Il y a une décennie, la marque BlackBerry était à son sommet _ mais allait connaître un déclin précipité dans la foulée du lancement du premier iPhone d'Apple, puis celui de la plateforme Android, de Google.


En 2016, après des années d'échec pour récupérer des parts de marché, BlackBerry a annoncé un changement monumental de stratégie. La société se concentre depuis sur les logiciels et ne fabrique plus de téléphones. Des partenariats avec d'autres fabricants maintiennent cependant la marque en vie.


L'an dernier, la chinoise TCL a lancé le téléphone KeyOne, muni du clavier physique qui est toujours très prisé des utilisateurs les plus loyaux de BlackBerry. L'appareil avait été bien accueilli par les critiques, et TCL doit lancer le mois prochain le Key2. Une publicité du nouvel appareil évoque la «renaissance d'une icône».


TCL est l'une des entreprises à qui BlackBerry a vendu une licence de fabrication pour sa marque.


 


 


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre

Sur le même sujet

Un tournant pour BlackBerry ?

Édition du 30 Juin 2018 | Tahar Mansour

EXPERT INVITÉ. BlackBerry a déjà été une étoile canadienne dans le monde des téléphones dits intelligents, mais ...

BlackBerry a dépassé la cible des analystes au premier trimestre

«Parfois, en étant trop optimiste, on attire le mauvais sort», répond le chef de la direction.

À la une

L'interdiction de fumer du pot ne peut être ajoutée dans un bail pour l'instant

16:16 | Pierre Saint-Arnaud, PC

Un propriétaire ne peut toujours pas imposer une clause d'interdiction de fumer du cannabis dans un bail ...

«Think big», la clé du succès pour les start-up

BLOGUE. Un autre slogan sorti des boules à mites fort pertinent ces jours-ci : «il faut qu’on se parle».

États-Unis: les plateformes de courtage alternatives devront être plus transparentes

16:10 | AFP

Le gendarme américain des marchés financiers, la SEC, a adopté mercredi des mesures obligeant les ...