Bitcoin: MtGox a subi 150 000 attaques informatiques par seconde

Publié le 10/03/2014 à 13:02

Bitcoin: MtGox a subi 150 000 attaques informatiques par seconde

Publié le 10/03/2014 à 13:02

Par AFP

(Photo: Bloomberg)

MtGox, la plateforme japonaise d'échange de monnaie virtuelle bitcoin, a subi une attaque informatique massive dite DDoS le mois dernier, à raison de 150 000 attaques par seconde pendant plusieurs jours, juste avant son dépôt de bilan, a indiqué dimanche un journal japonais.


D'après le quotidien Yomiuri Shimbun, le système informatique de MtGox a été sérieusement touché par ce type d'action bien connu à partir de début février, autour du 7, date à laquelle l'entreprise avait décidé de stopper les retraits en devises.


Une attaque DDos (déni de service distribué) consiste à submerger un ensemble de serveurs de trafic sans objet pour le saturer et le paralyser. Ces attaques sont effectuées à une vitesse phénoménale par un nombre important de machines utilisées à l'insu de leurs propriétaires.


Les attaques sur MtGox ont duré plusieurs jours et de nombreux bitcoins ont été volés, a expliqué le Yomiuri sans citer ses sources. MtGox avait stoppé soudainement au début du mois de février les retraits en devises effectués à partir de bitcoins ainsi que toutes les transactions quelques jours plus tard.


Selon le patron de cette entreprise siégeant à Tokyo, le Français Mark Karpelès, cette décision suivie d'un dépôt de bilan était la seule possible après la découverte d'une attaque informatique due à «des points faibles du système» qui ont entraîné la disparition de quelque 750 000 bitcoins de clients et 100 000 détenus par la société. Le tout est évalué à plusieurs centaines de millions d'euros, et pas moins de 127 000 utilisateurs, dont 1 000 Japonais, sont de facto lésés.


Sans donner de détails ni en apporter immédiatement des preuves, MtGox avait d'emblée indiqué avoir été victime d'un piratage informatique, comme l'a d'ailleurs aussi été ensuite la société Flexcoin, enregistrée au Canada, également contrainte de cesser ses activités.


Des enquêtes sont en cours au Japon pour tenter de comprendre ce qui s'est réellement passé.


 

À suivre dans cette section


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Le marché du Bitcoin s'essouffle

30/10/2018 | AFP

Les échanges de bitcoins ont représenté 27,2 milliards de dollars ce mois-ci contre 34 milliards pour octobre 2017.

Un géant de la finance avance ses pions dans les cryptomonnaies

15/10/2018 | AFP

Fidelity Investment est l’une des premières grandes sociétés américaines à s’être penchée sur le bitcoin, il y a 5 ans.

À la une

Pierre Lassonde : bien plus qu'un donateur

Édition du 08 Décembre 2018 | René Vézina

Pierre Lassonde a fait fortune dans le secteur de l'or. Et ce sont désormais les lingots de philanthropie qu'il a ...

Bourse: Wall Street termine en hausse une séance volatile

Mis à jour le 10/12/2018 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. «Beaucoup de gens semblent vouloir se préparer pour le scénario du pire», avance un spécialiste.

À surveiller: Banque Royale, Champion et Cogeco

10/12/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de la Banque Royale, Champion Iron Ore et Cogeco Communications?