Apple: ses profits grimpent, mais ses investisseurs s'inquiètent

Publié le 02/11/2018 à 07:07

Apple: ses profits grimpent, mais ses investisseurs s'inquiètent

Publié le 02/11/2018 à 07:07

Par La Presse Canadienne

[Photo: Getty Images]

Les fidèles clients d’Apple (APPL) ne se ruent pas vers le nouveau iPhone avec autant d’enthousiasme que prévu par l’entreprise à l’approche de la période cruciale des achats de Noël.


Mais les plus récents modèles qui coûtent plus de 1000 $ sont encore suffisamment populaires pour faire en sorte de propulser à un niveau supérieur les profits de l’entreprise la plus prospère du monde.


Ce constat un peu mitigé émerge des résultats trimestriels publiés jeudi par Apple. Des inquiétudes ont notamment été soulevées quant à la manière dont la société et le reste de l’industrie des technologies vont faire face à la myriade de menaces à la croissance.


Ces menaces incluent une réglementation gouvernementale plus sévère, l’escalade de la guerre commerciale américaine avec la Chine et le spectre de la hausse des taux d’intérêt freinant la croissance économique.


Les performances d’Apple pour la période allant de juillet à septembre n’ont pas suffi à apaiser les craintes des investisseurs. Wall Street s’inquiète non seulement des résultats financiers du quatrième trimestre d’Apple, mais est également déçue par les prévisions de revenus peu enthousiasmantes pour le trimestre en cours et qui couvrent la période des fêtes.


Les actions de la société établie à Cupertino, en Californie, ont chuté de plus de 7 % pour se retrouver à 206,31 $ US sur le marché des heures prolongées de la bourse après la publication des résultats.


Apple a engrangé des profits de 14,1 milliards de dollars américains, soit une augmentation de 32 % par rapport à la même période l’an dernier. Le bénéfice par action s’est établi à 2,91 $ US, dépassant l’estimation moyenne de 2,79 $ US établie par les analystes interrogés par la firme Zacks Investment Research.


Les revenus pour cette période ont connu une croissance de 20 % par rapport à l’année dernière pour atteindre 62,9 milliards de dollars américains.


Mais les investisseurs font une fixation sur le nombre d’iPhone vendus par Apple chaque trimestre, car ces appareils représentent la clé de la poursuite du succès de l’entreprise. Apple a vendu 46,9 millions d’iPhones au cours du dernier trimestre, ce qui est légèrement inférieur aux estimations des analystes.


Apple a lancé ses plus récents modèles de téléphones intelligents, dont le coût oscille entre 1000 $ et 1500 $, vers la fin du trimestre et les ventes de ceux-ci semblaient connaître un bon départ. Apple a encaissé en moyenne 793 dollars par iPhone vendu au cours du trimestre, une hausse de 28 % par rapport à la même période l’an dernier.


Cette forte hausse fait suite à une augmentation du prix de vente moyen dans chacun des trois derniers trimestres. Cette croissance du prix de vente a mené au lancement du premier iPhone vendu à plus de 1000 $. Ce qui représente un test de la relation affective entre les consommateurs et l’appareil.


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Un tribunal chinois interdit la vente de certains iPhones

10/12/2018 | AFP

Cette décision a été rendu dans le cadre d'un procès qui oppose Apple à Qualcomm.

Apple s'associe à Amazon pour faire rayonner Apple Music

30/11/2018 | AFP

Cette décision de la marque à la pomme tranche avec sa stratégie historique.

À la une

Bourse: est-ce l'orage avant l'éclaircie?

BLOGUE. Un mois de décembre aussi affreux est historiquement de mauvais augure mais la Fed peut encore changer la donne

Comment les gilets jaunes pourraient changer la France

14/12/2018 | François Normand

ANALYSE - Les gilets jaunes sont le symptôme d'un malaise profond. Et cela va bien au-delà du pouvoir d'achat.

Bourse : les gagnants et perdants de la semaine

14/12/2018 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont le plus marqué la semaine? Facebook, Lululemon, Bombardier et... un producteur de mari.