Apple se lance dans la course à la voiture autonome

Publié le 14/04/2017 à 12:53, mis à jour le 14/04/2017 à 12:59

Apple se lance dans la course à la voiture autonome

Publié le 14/04/2017 à 12:53, mis à jour le 14/04/2017 à 12:59

Voici un concept de véhicule Apple qui avait circulé sur le Web, mais qui ne s'est jamais confirmé.

La course à la voiture autonome s’accélère, avec d’un côté les géants de l’informatique et de l’autre, les constructeurs traditionnels qui cherchent à éviter de perdre un important marché.


Si l’on doutait des intentions d’Apple(Nasdaq, AAPL) dans ce créneau, voilà que le géant de Cupertino vient de confirmer son intérêt.


L’entreprise dirigée par Tim Cook vient d’obtenir un permis des autorités californiennes pour tester trois VUS de marque Lexus sur les routes publiques. Selon CNN, Apple est la 30e entreprise à avoir obtenu un permis pour tester des véhicules autonomes dans cet État de près de 40 millions d’habitants.


Apple s’est pendant longtemps montrée très discrète à l’égard de ses plans au chapitre des voitures autonomes, mais ce permis va certainement nous en apprendre plus.


GM appuie sur l'accélérateur


Au même moment, General Motors (NY.,GM) annonce la création de plus de 1100 postes supplémentaires dans la Silicon Valley pour accélérer le développement de ses voitures autonomes.


Lisez notre récent texte: Des voitures autonomes testées à Montréal


Le géant de Detroit (nord), dépassée cette semaine par Tesla en termes de capitalisation boursière, veut passer la vitesse supérieure face à ses rivaux dans ce qui est considéré comme la course à la fabrication de la voiture de demain.


Dans le détail, GM va agrandir et doubler de taille les installations californiennes de sa filiale Cruise Automation, acquise en mars 2016 et spécialiste de logiciels de technologies autonomes.


Sur ce nouveau site installé à San Francisco, qui sera opérationnel d'ici la fin de l'année, GM va créer 1100 postes supplémentaires sur les cinq prochaines années. 


Cette expansion va coûter 14M$US, et traduit les ambitions du constructeur dans la voiture autonome. Moins d'un an après l'acquisition de Cruise Automation, GM a déjà triplé les effectifs de cette filiale, qui s'élèvent désormais à 150 personnes. En février, le groupe dirigé par Mary Barra a indiqué dépenser 150M$US par trimestre pour le développement des voitures autonomes.


Cruise Automation et des ingénieurs de GM testent actuellement une flotte de plus de 50 Chevrolet Bolt, la berline 100% électrique du constructeur, équipée de technologies autonomes sur les routes de San Francisco, Scottsdale (Arizona, sud-ouest) et Detroit.


«Étoffer l'équipe de Cruise Automation et l'associer à nos ingénieurs de talent est une étape importante dans nos efforts pour redéfinir le futur de la mobilité», souligne Mary Barra, citée dans le communiqué.


Ford(NY., F), de son côté, a déjà annoncé qu'il entendait mettre un véhicule autonome, en autopartage, sur les routes dès 2021 alors qu'Uber teste déjà des véhicules similaires dans trois villes américaines.


 


image

Femmes Leaders

Mardi 16 mai


image

FinTech

Mercredi 31 mai


image

Communication interne

Mercredi 07 juin


image

Fusions-acquisitions

Mercredi 07 juin


image

Fraude alimentaire

Mardi 12 septembre


image

Forum TI

Mercredi 13 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 20 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Parcs industriels

Mardi 21 novembre

Sur le même sujet

Apple entrevoit le jour où le iPhone sera 100% recyclé

20/04/2017

«Nous nous sommes mis au défi un jour de ne plus du tout dépendre de l'exploitation minière.»

Intelligence artificielle: voici pourquoi vous devriez peut-être avoir peur

11/04/2017 | Alain McKenna

BLOGUE. L’émergence soudaine de robots et de l’IA n’est peut-être pas une si bonne chose que ça.

À la une

OPA sur Groupe Canam et Lumenpulse - faut-il s'en inquiéter?

28/04/2017 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cette tendance force les investisseurs canadiens à se tourner vers les sociétés étrangères.

WS Atkins: SNC-Lavalin a dû se plier aux exigences de la CDPQ

SNC-Lavalin a dû se plier aux conditions de la Caisse en matière de gouvernance et de maintien du siège social.

Comment gagner en énergie et en bien-être au travail?

28/04/2017 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Non, le café ne suffit pas pour booster votre énergie et votre bien-être au travail. Mieux vaut ces 7 astuces...