Unilever menace les géants d'Internet de retirer ses publicités en ligne

Publié le 12/02/2018 à 13:27

Unilever menace les géants d'Internet de retirer ses publicités en ligne

Publié le 12/02/2018 à 13:27

Par AFP

Le groupe anglo-néerlandais de l'agroalimentaire et des cosmétiques Unilever a menacé lundi de retirer ses publicités en ligne si les géants d'Internet comme Facebook et Google ne s'arment pas davantage contre les "fake news" et les propos sexistes et haineux.


«Unilever n'investira pas dans des plateformes ou des environnements qui ne protègent pas nos enfants ou qui créent des divisions dans la société, et favorisent la colère ou la haine», a déclaré le responsable du marketing du groupe, Keith Weed.


Unilever est le deuxième plus grand annonceur du monde, derrière Procter&Gamble, et a dépensé plus de 7 milliards d'euros en publicité en 2017, dont 30% ont été alloués à la promotion en ligne.


Mais le géant des produits de grande consommation s'est engagé à couper dans ces investissements sur les plateformes en ligne qui "engendrent la division", a poursuivi M. Weed dans un discours qui devait être prononcé plus tard lundi lors d'une conférence annuelle consacrée au marketing digital en Californie, aux Etas-Unis.


«Les fake news, le racisme, le sexisme, les terroristes diffusant des messages de haine, le contenu toxique ciblant les enfants: une partie de l'Internet est à des kilomètres de là où nous l'avions imaginé», a poursuivi M. Weed dans le discours que l'AFP s'est procuré.


Unilever a encouragé les géants d'Internet à considérablement resserrer la régulation des contenus publiés sur leurs plateformes, «avant que les internautes ne cessent de visionner les contenus, que les annonceurs n'arrêtent de faire de la publicité et que les éditeurs n'arrêtent d'éditer».


Le groupe a exigé une collaboration des acteurs du secteur «pour améliorer la transparence et rétablir la confiance des consommateurs dans une ère de fausses nouvelles et de contenu en ligne toxique».


Unilever, qui emploie 169.000 personnes à travers le monde, commercialise notamment les soupes Knorr, l'huile d'olive Bertolli, les déodorants Rexona et les glaces Ben and Jerry's.


 

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

10 choses à savoir mardi

13/02/2018 | Alain McKenna

Des Google Glass pour épingler les criminels, la douleur pour les robots, ce patineur défie les lois de la physique.

Facebook perd des plumes chez les moins de 25 ans

12/02/2018 | Catherine Charron

Ce sont près de 2 millions utilisateurs de moins de 25 ans qui devraient supprimer leur compte du réseau social.

À la une

La polémique du pourboire partagé entre serveurs et cuisiniers

12:06 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Restaurateurs et syndicats s'affrontent de nouveau sur la question. Et si on supprimait le pourboire?

Banques: un dernier hourra au premier trimestre?

Il y a 46 minutes | Dominique Beauchamp

Difficile de dire si les résultats trimestriels des banques serviront d’étincelle pour leurs titres ...

Attirer des jeunes fonctionnaires avec des bureaux neufs, vraiment?

BLOGUE INVITÉ. Québec investit 20M par année pour rénover ses bureaux. Les milléniaux sont jeunes, mais pas dupes.