Unilever menace les géants d'Internet de retirer ses publicités en ligne

Publié le 12/02/2018 à 13:27

Unilever menace les géants d'Internet de retirer ses publicités en ligne

Publié le 12/02/2018 à 13:27

Par AFP

Le groupe anglo-néerlandais de l'agroalimentaire et des cosmétiques Unilever a menacé lundi de retirer ses publicités en ligne si les géants d'Internet comme Facebook et Google ne s'arment pas davantage contre les "fake news" et les propos sexistes et haineux.


«Unilever n'investira pas dans des plateformes ou des environnements qui ne protègent pas nos enfants ou qui créent des divisions dans la société, et favorisent la colère ou la haine», a déclaré le responsable du marketing du groupe, Keith Weed.


Unilever est le deuxième plus grand annonceur du monde, derrière Procter&Gamble, et a dépensé plus de 7 milliards d'euros en publicité en 2017, dont 30% ont été alloués à la promotion en ligne.


Mais le géant des produits de grande consommation s'est engagé à couper dans ces investissements sur les plateformes en ligne qui "engendrent la division", a poursuivi M. Weed dans un discours qui devait être prononcé plus tard lundi lors d'une conférence annuelle consacrée au marketing digital en Californie, aux Etas-Unis.


«Les fake news, le racisme, le sexisme, les terroristes diffusant des messages de haine, le contenu toxique ciblant les enfants: une partie de l'Internet est à des kilomètres de là où nous l'avions imaginé», a poursuivi M. Weed dans le discours que l'AFP s'est procuré.


Unilever a encouragé les géants d'Internet à considérablement resserrer la régulation des contenus publiés sur leurs plateformes, «avant que les internautes ne cessent de visionner les contenus, que les annonceurs n'arrêtent de faire de la publicité et que les éditeurs n'arrêtent d'éditer».


Le groupe a exigé une collaboration des acteurs du secteur «pour améliorer la transparence et rétablir la confiance des consommateurs dans une ère de fausses nouvelles et de contenu en ligne toxique».


Unilever, qui emploie 169.000 personnes à travers le monde, commercialise notamment les soupes Knorr, l'huile d'olive Bertolli, les déodorants Rexona et les glaces Ben and Jerry's.


 


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Facebook se défend après une virulente mise en cause du NYT

15/11/2018 | AFP

Facebook s'est défendu jeudi d'avoir orchestré une campagne de dénigrement visant entre autres le financier George Soros

Facebook Dating, le nouveau Tinder?

Ce nouvel outil de rencontres fait ses débuts nord-américains au Canada, jeudi.

À la une

L'Action de grâce arrive tôt en Bourse

BLOGUE. Les investisseurs en mal de bonne nouvelles ont eu droit à une véritable superfecta pour terminer la semaine.

La guerre en Asie est-elle inévitable?

17/11/2018 | François Normand

ANALYSE - Les similitudes entre l'Europe en 1914 et l'Asie de l'Est en 2018 sont troublantes. Voici pourquoi.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

17/11/2018 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.