Une fronde inédite de deux financiers envers Apple

Publié le 08/01/2018 à 08:52

Une fronde inédite de deux financiers envers Apple

Publié le 08/01/2018 à 08:52

Par lesaffaires.com

Photo: 123rf.com

Qui a dit que les poids lourds de la finance pensaient juste à l’argent?


Deux actionnaires importants d’Apple(Nasdaq, AAPL, 175$US) ont expédié une lettre à la direction du géant technologique afin de l’inciter à prendre des mesures pour aider les parents à contrôler et à limiter l’utilisation du iPhone par leurs enfants, rapporte le Wall Street Journal.


Jana Partners LLC et le gestionnaire de la caisse de retraite des enseignants californiens(California State Teachers’s Retirement System), qui contrôlent ensemble pour 2G$US d’actions d’Apple, se positionnent ainsi sur un enjeu de santé publique qui interpelle un nombre croissant d’observateurs, de scientifiques et de citoyens.



« Apple peut jouer un rôle clé en signalant à l’industrie que porter une attention particulière à la santé et au développement de la prochaine génération est à la fois favorable aux affaires et la bonne chose à faire, »

écrivent les investisseurs dans leur lettre.


En plus de nouveaux outils de contrôle, ces investisseurs activistes souhaitent que l’entreprise la plus valorisée du monde étudie les conséquences de la surutilisation de ses appareils sur la santé mentale des enfants mineurs.


Jana Partners devient en quelque sorte un pionnier de Wall Street en matière d’activisme à but social. Le quotidien financier indique que la firme prévoit lancer cette année un fonds de plusieurs milliards de dollars ciblant les entreprises qui, selon elle, peuvent devenir de meilleurs citoyens corporatifs.


La chanteur-vedette Sting et sa femme Trudie Styler seront membres du conseil consultatif du nouveau fonds, tout comme Soeur Patricia A. Daly, reconnue pour ses victoires contre le géant pétrolier Exxon Mobil.


Sur son site, Jana Partners décrit sa stratégie ainsi: «Investir dans le changement». Son offensive auprès d’Apple détone de sa mission habituelle, qui est de faire pression auprès des dirigeants d’entreprises afin qu’ils prennent des mesures pour accroître la valeur des actionnaires.


Le Wall Street Journal qualifie la première cible de Jana en matière d’activisme social d'ambitieuse. Après tout, la valeur boursière d’Apple est de 900G$US. La société dirigée par Tim Cook pourrait toutefois montrer une oreille attentive aux revendications de ces investisseurs, comme elle l’a fait à deux reprises avec des activistes exigeant qu’elle déploie son immense encaisse pour récompenser ses actionnaires.


Yannick Clérouin, avec le Wall Street Journal.


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

Apple veut permettre la géolocalisation des appels d'urgence sur les cellulaires

Apple veut aider le système archaïque de traitement des appels d'urgence des États-Unis à ...

10 choses à savoir mardi

12/06/2018 | Alain McKenna

Ce qu'Hydro-Québec devrait exporter aux États-Unis, Metro livre partout le même jour, ce vélo sans pédale fait courir!

À la une

Et si Trump était réélu en 2020?

23/06/2018 | François Normand

ANALYSE - On sous-estime les appuis du président et on surestime la capacité des démocrates de rebondir.

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Risque élevé de guerre commerciale à l'échelle mondiale, estime Leitao

Le risque d'une guerre commerciale globale est élevé, selon le ministre des Finances Carlos Leitao, qui ...