Règles de confidentialité: l'Europe lance un ultimatum à Google

Publié le 16/10/2012 à 08:20, mis à jour le 18/10/2013 à 14:50

Règles de confidentialité: l'Europe lance un ultimatum à Google

Publié le 16/10/2012 à 08:20, mis à jour le 18/10/2013 à 14:50

Par AFP

L'application Google Street View avait aussi été décriée en Europe dans la dernière année. Photo: Bloomberg

Google a été sommé mardi par les 27 autorités européennes de protection des données de modifier d'ici trois ou quatre mois ses nouvelles règles de confidentialité, sous peine de s'exposer à des sanctions, afin de les rendre plus claires pour les utilisateurs.


«Nous ne demandons pas à Google de mettre au panier ses règles de confidentialité, mais de les améliorer», a résumé lors d'une conférence de presse Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil), qui a déploré une coopération de qualité «moyenne» du géant du Web.


Cet organisme a été mandatée par les 26 autres autorités européennes pour analyser la nouvelle politique de confidentialité de Google, appliquée depuis le 1er mars.


Ces nouvelles règles se sont traduites par la fusion d'une soixantaine de règles d'utilisation en une seule, regroupant ainsi les informations provenant de plusieurs de ses nombreux services, autrefois séparés, comme la messagerie électronique Gmail ou le réseau social Google+.


En mai, la Cnil et ses homologues (regroupées dans le G29), après une première série d'analyses et d'échanges avec Google, avaient déjà «regretté» que le groupe n'ait fourni que des réponses «souvent incomplètes ou approximatives».


Mardi, dans ses conclusions au terme de sept mois d'enquête, le G29 demande à Google de «prendre des mesures effectives et publiques pour se mettre en conformité rapidement» avec la Directive européenne Informatique et Libertés, qui vise à protéger le droit à la vie privée.


Les 27 autorités énoncent huit recommandations afin que Google fournisse «une information plus claire et plus complète sur les données collectées», et surtout leur «finalité», arguant de «la non-maîtrise de l'utilisateur» en la matière.


Coopération moyenne avec Google


À suivre dans cette section


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

À la une

Investissement Québec doit prendre plus de risques, dit Fitzgibbon

19/02/2019 | François Normand

«Il y a une carence dans la chaîne de capitaux avec le capital de démarrage», affirme le ministre de l'Économie.

Ce qu'il faut retenir de la performance de Walmart Canada

La hausse de 1,1% des ventes comparables au 4e trimestre est bien pâle par rapport au bond de 4,2% aux États-Unis.

Walmart surprend au quatrième trimestre, l'action bondit

19/02/2019 | AFP

Walmart a annoncé mardi des résultats trimestriels meilleurs que prévu, et le titre grimpait de près de 4% à New York.