Les milléniaux séduits par les robots-conseillers

Publié le 09/11/2017 à 16:18

Les milléniaux séduits par les robots-conseillers

Publié le 09/11/2017 à 16:18

Les Canadiens de la génération Y, ou milléniaux, sont doublement plus enclins à utiliser les services d’un robot-conseillers pour leur placement que les investisseurs des autres générations, selon un rapport de BMO Gestion de patrimoine.


En fait, 16% des milléniaux, comparativement à 6% pour les boomers et 7% pour la génération X, font des placements par l'entremise d'un robot-conseiller, d'après l'étude.


Ce qui est particulièrement marquant est la ventilation de la génération des jeunes adultes entre les différentes manières de placer leur argent.


Elle répartit ses placements entre un conseiller dans une institution financière (28%), un conseiller indépendant (24%), un service autogéré de courtage à escompte (18%), un robot-conseiller (16%), un courtier de plein exercice (15%) et par l'achat d'actions dans un société ouverte (12%).


Cet équilibre se retrouve également dans les produits que les Canadiens milléniaux choisissent, entre les fonds négociés en Bourse (29%), les actions individuelles (26%), les portefeuilles de placements gérés (19%), les CPG et titres du marché monétaire (18%), les obligations et titres à revenu fixe (18%) ou par l'intermédiaire de polices d'assurance.


Fait intéressant, les boomers (34%) et la génération X (29%) aiment davantage les portefeuilles de placements gérés que la jeune génération d'investisseurs (19%).


Cette génération tendrait à ne pas conserver à long terme des placements. Le tiers des répondants de cette génération a souligné qu'il achetait des placements pour les conserver sur une longue période, alors que ce pourcentage grimpe de 11 et 12 points de pourcentage dans les autres générations, respectivement 43% pour la génération X et 44% pour la génération des boomers.


Peu surprenant lorsque l'on jette un coup d'œil aux objectifs financiers des répondants, où la retraite est largement la plus importante pour les générations plus âgées, où plus de six participants sur 10 l'ont identifié comme un objectif de placements.


Les milléniaux de leur côté, regardent davantage vers des objectifs à court terme(29%) ou l'achat ou la rénovation d'une maison (27%). La retraite est un objectif pour un peu moins du tiers d'entre eux (32%).


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

eCommerce

Mardi 30 janvier


image

Financement PME

Mercredi 31 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

Les 10 commandements

Édition du 13 Janvier 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Ça y est, nous y sommes de nouveau. La période des REER est en marche. Dans quoi devrait-on investir?

Vidéo: Que feront les marchés mondiaux en 2018?

Mis à jour le 02/01/2018 | Denis Lalonde

Trois gestionnaires de portefeuille y vont de leurs prévisions pour les marchés mondiaux en 2018.

À la une

#cryptoveille fraude, casino, succès...

BLOGUE. Des exclusivités sur les prochaines nouveautés du monde merveilleux des cryptomonnaies?

Cette élection pourrait affaiblir Donald Trump

ANALYSE - «Trump a la cote d'approbation la plus basse de tout président moderne à ce stade de son mandat.»

Un melt-up? Cette analyse penche pour un bon vieux bull market

BLOGUE. L'accélération fait craindre une fièvre mais les entrailles du marché pointent vers un marché haussier classique