Les cryptomonnaies souffrent de la prudence de Goldman Sachs

Publié le 06/09/2018 à 06:52

Les cryptomonnaies souffrent de la prudence de Goldman Sachs

Publié le 06/09/2018 à 06:52

Par AFP

Le bitcoin et la plupart des autres cryptomonnaies chutaient jeudi pour la deuxième séance consécutive alors que la banque américaine Goldman Sachs renoncerait pour l'instant à l'ouverture d'une plateforme d'échanges.


Depuis, le prix du bitcoin a chuté de plus de 10%, et évoluait désormais près de 1000 dollars plus bas qu'avant la publication de l'article, à 6403,15 dollars vers 08H20 GMT, selon des données compilées par l'agence Bloomberg.


L'etherum et le ripple, les cryptomonnaies aux capitalisations les plus importantes après le bitcoin, ont respectivement dévissé de 20% et 10%.


Face aux incertitudes réglementaires, Goldman Sachs aurait décidé de suspendre pour l'instant son projet d'échanger des produits financiers liés au bitcoin, assure le site financier Business Insider, citant des sources anonymes.


Ce projet ne fait plus partie des priorités de la banque, qui va se concentrer sur la détention des cryptomonnaies pour certains clients.


Contactée par l'AFP, la firme n'a ni démenti ni confirmé ces informations.


«La nouvelle de Goldman Sachs intervient quelques semaines après que la SEC (le gendarme boursier américain, ndlr) a retoqué des propositions pour des ETF (fonds indiciels) de bitcoin», a rappelé Hussein Sayed, analyste chez FXTM.


Après avoir grimpé à près de 20 000 dollars fin décembre 2017, le cours du bitcoin s'est effondré en début d'année, et les acheteurs espèrent désormais voir les acteurs traditionnels de Wall Street donner un nouveau souffle aux cours.


«Il n'y a aucun doute que le prix du bitcoin est dopé par l'idée que les banques institutionnelles vont s'impliquer», a estimé Naeem Aslam, analyste chez Think Markets, mais il souligne que ces acteurs du marché n'ont pas vraiment intérêt à précipiter les choses alors que les cours sont moroses.


«Leur but, c'est de gagner de l'argent pour leurs clients», a-t-il rappelé.


La SEC doit se prononcer sur d'autres ETF le 30 septembre.


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Le marché du Bitcoin s'essouffle

30/10/2018 | AFP

Les échanges de bitcoins ont représenté 27,2 milliards de dollars ce mois-ci contre 34 milliards pour octobre 2017.

Un géant de la finance avance ses pions dans les cryptomonnaies

15/10/2018 | AFP

Fidelity Investment est l’une des premières grandes sociétés américaines à s’être penchée sur le bitcoin, il y a 5 ans.

À la une

Pourquoi est-ce si difficile de donner?

BLOGUE INVITÉ. Quelques heures de bénévolat peuvent tout changer pour une personne, pour une cause.

CELI: le plafond passe à 6000$ en 2019

11:48 | Guillaume Poulin-Goyer

L’ARC vient de rendre publics les paramètres d’indexation du régime fiscal qui confirment la hausse du plafond du CELI.

Immobilier: vers un record de tous les temps en 2018

Contrairement au reste du pays, le marché résidentiel ne dérougit pas au Québec. Bien au contraire.