Les brèves technos du lundi

Publié le 30/07/2018 à 15:15

Les brèves technos du lundi

Publié le 30/07/2018 à 15:15

Par lesaffaires.com

[Photo: 123RF]

Prix de revente record pour l'iPhone, une cryptomonnaie émise par la Banque du Canada... voici une petite sélection de brèves technologiques à (re)découvrir.


1-L'office du tourisme allemand parie sur le numérique ludique. L'agence de voyage en ligne Expedia et l'Office du tourisme allemand (ONAT) ont développé une campagne de sensibilisation aux possibilités touristiques de l'Allemagne, TravelMatch, à destination des touristes potentiels français, britanniques, espagnols, italiens et danois. Inspirée des applications de rencontres, TravelMatch permet aux utilisateurs de faire part de leurs préférences de voyage en «likant» ou non les images proposées afin d'affiner leurs choix vers une destination de vacances, en Allemagne, se rapprochant de leurs préférences.


2-Voici pourquoi votre navigateur considère probablement le site de votre banque comme «non sécuritaire». Une mise à niveau du navigateur Chrome par Google mardi dernier mène ce dernier à identifier les sites non chiffrés comme n’étant pas fiables. On peut accéder à ces sites via une connexion HTTP plutôt qu’une connexion HTTPS, une pratique contre laquelle Google se bat depuis deux ans au moins, rappelle Wired. Et dans la liste des adresses canadiennes qui recourent toujours à ce protocole non chiffré, on retrouve celles de la Banque Scotia, de la Banque Royale, du réseau Interac et même du gouvernement du Québec.



3-Une majorité de travailleurs ne débranchent pas. Une majorité de Français (59%, la proportion montant à 73% chez les cadres) continuent de consulter leur messagerie professionnelle en vacances, selon une étude Harris Interactive pour Cisco citée par l'AFP. De même, 24% vont utiliser internet pour travailler «régulièrement» ou de «temps en temps» pendant leurs vacances, selon l'étude. Mais les Français utilisent aussi internet en vacances pour rester en contact avec la famille et les amis (87%), ou pour planifier ou réserver leurs loisirs (80%). Tout à fait logiquement, 71% des Français estiment donc important d'avoir accès à internet, contre seulement 9% qui s'en moquent totalement...


4-Vous ne croirez jamais que ces bijoux en or sont des vieux PC Dell recyclés. Si on vous parle de bijoux faits de pièces informatiques recyclées, vous pensez probablement à des boucles d’oreilles en forme de circuits imprimés. Ça existe, mais Dell a mieux que ça à vous proposer… Le fabricant américain a dévoilé une collection de bagues et de boucles d’oreilles, ainsi que des boutons de manchettes, faits à partir de l’or contenu dans de vieux ordinateurs personnels. Vendus de 100 à 500$ chacun, ces articles visent aussi à rappeler que les appareils informatiques ont une empreinte environnementale non négligeable, explique Fast Company.



5-Bientôt une cryptomonnaie de la Banque du Canada? Nombreuses sont les banques centrales qui se demandent si elles devraient émettre leur propre monnaie numérique. Dans un nouveau document de travail de l'institution monétaire canadienne, Mohammad Davoodalhosseini, économiste-expert au département de la Gestion financière et des Opérations bancaires, estime que la création d'une «monnaie électronique de banque centrale (MEBC) présente des avantages potentiels, dont la possibilité qu’elle puisse porter intérêt». Et dans le cas précis des économies nord-américaines, les gains de bien-être (surplus de consommation) s'élèveraient à 0,64% pour le Canada et 1,6% pour les États-Unis. «Si le coût lié à l’usage de la MEBC n’est pas trop élevé, des formes de répartition plus efficientes que ne le permettent les espèces peuvent être mises en œuvre. La coexistence des espèces et de la MEBC peut se traduire par un niveau de bien-être économique moindre que dans les cas où l’argent liquide (ou la MEBC) constitue l’unique moyen de paiement», souligne l'auteur.


6-«La valeur créée est partagée». FlipNpik, la solution qui se présente comme la «première plateforme collaborative destinée aux réseaux sociaux et basée sur la blockchain et rémunère ses utilisateurs pour leurs activités sur les réseaux sociaux, a annoncé un partenariat avec la société franco-américaine Atayen Inc. Cette dernière développe des applications destinées aux pages professionnelles sur Facebook et les réseaux sociaux pour permettre par exemple aux PME d'interagir avec leurs clients.



7-Vie et mort d'une start-up. La jeune entreprise de livraison de repas Fetch, qui visait les villes moyennes, a déposé son bilan, malgré ses succès initiaux. Pour Jean-Charles Kurdali, son cofondateur qui a publié sur internet un billet racontant l'aventure, Fetch ne s'est jamais remise d'un mauvais choix de prestataire technique quand elle a voulu redéfinir son «moteur» logiciel (site web public, interface avec les restaurateurs, répartition des commandes, application des livreurs...) Report, puis changement en catastrophe du prestataire ont fait prendre à l'entreprise un retard de 9 mois sur le calendrier prévu, au profit de concurrents plus puissants. Le repli sur les bases historiques de Nancy et Metz n'a pas suffi, faute de soutien financier des investisseurs effrayés par ce revers. «La fin n'a pas été heureuse, mais le voyage a été incroyable», conclut Jean-Charles Kurdali.



8-Waymo veut vous conduire au Walmart du coin dans ses navettes autonomes. Il semble que la filiale du groupe Alphabet ait trouvé une façon de tester ses véhicules autonomes de façon un peu plus large, puisqu’elle a annoncé plus tôt cette semaine s’être entendue avec la chaîne Walmart en vue d’offrir un service de navette automatisée à ses clients. Ça débutera en Arizona, où des internautes triés sur le volet se verront offrir un service de voiture les amenant au Walmart afin de récupérer leurs achats en ligne. «Ces essais nous permettront d’établir un réseau de partenaires en vue de créer un réseau payant de navettes, plus tard en 2018», explique Waymo au Mercury News.


9-Pendant ce temps, l’iPhone X atteint une valeur de revente record. La demande pour une version usagée de la version la plus haut de gamme des iPhone d’Apple est telle que les vendeurs parviennent à obtenir en moyenne un prix équivalant à 85% de la valeur initiale de l’appareil, selon la société spécialisée B-Stock. C’est un record, ce pourcentage étant «substantiellement plus élevé» que le prix des iPhone précédents une fois rendus au même stade de leur cycle de vie, ajoute 9to5mac.



10-Plus proches des gros clients. La start-up nantaise SpeachMe s'est installée à Los Angeles pour renforcer le développement international de la société. SpeachMe commercialise depuis 2015 auprès des professionnels une application permettant de créer facilement des «speach», des capsules vidéos pour partager des explications et tutoriels. L'entreprise a recruté des cadres américains expérimentés pour «consolider la relation mise en place avec plusieurs clients tels que Tesla, Netflix, Amazon, GE et Medtronic», a-t-elle précisé.





NDLR: L'article «Les brèves technos» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.



À suivre dans cette section


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

10 choses à savoir mardi

Taxer au volume des déchets? L'autobus gratuit ramène les gens en ville, la grande séduction d'Embraer!

10 choses à savoir lundi

15/10/2018 | Alain McKenna

Un pipeline à 11G$ pour la Caisse, le pot relance des villages abandonnés, ce train solaire fait la barbe à Bombardier.

À la une

Éliminer la moitié des autos?

Il y a 39 minutes | Daniel Germain

BLOGUE. Une solution qui nous rendrait plus riches, mais a-t-elle la moindre chance de s'appliquer?

Le libre-échange Canada-Chine est-il encore possible?

Ottawa est pris entre l'arbre et l'écorce en raison de la nouvelle politique commerciale américaine hostile à la Chine.

L'individualisme, cet horrible saboteur!

BLOGUE INVITÉ. Ne penser toujours qu'à soi, c'est se fermer à autrui, à son environnement et, donc, à la vie.