Le Cargo, «plus grand incubateur d'Europe» de start-ups, inauguré à Paris

Publié le 09/03/2016 à 13:38

Le Cargo, «plus grand incubateur d'Europe» de start-ups, inauguré à Paris

Publié le 09/03/2016 à 13:38

Par AFP

Le Cargo, «plus grand incubateur d'Europe» de start-ups -- jusqu'à la prochaine ouverture de celui de Xavier Niel (Free) -- a officiellement été inauguré mercredi, nouvelle étape de l'ambition de Paris d'être «un leader mondial de l'économie de l'innovation».


L'immense bâtiment de 15 000 m2, qui a commencé à recevoir ses premières start-ups, met à disposition 10 000 m2 d'espaces de travail susceptibles d'accueillir quelque 150 jeunes pousses ou entreprises.


Un tiers de la surface est dédié à la partie incubateur, animée par Paris and Co (médias, jeux vidéos, éducation) et Impulse Partners, centré sur l'immobilier et le logement. Deux-tiers doivent abriter un «hôtel d'entreprises» plus développées.


L'immeuble très moderne de six étages signé de l'architecte Odile Decq, dont les fenêtres sont des hublots, est situé dans le XIXe arrondissement au nord-est de la capitale, au coeur du projet de reconversion d'un ancien quartier d'entrepôts, boulevard MacDonald.


Le Cargo a été financé par la RIVP, bailleur social de la Ville de Paris (39,3 millions d'euros), la Ville de Paris (15,2 M) et la Région Ile-de-France (9 M).


Lors de l'inauguration, la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, a rappelé que «dans la compétition internationale des villes (...) Paris doit être précurseur et prendre ce train de l'économie numérique en devenant un écosystème propice» à son développement.


Valérie Pécresse (LR) a assuré aux start-ups que la Région Ile-de-France qu'elle préside voulait «vous faire grandir. On veut que les futurs Google et Facebook se créent ici, au Cargo». Elle a annoncé une nouvelle mesure permettant aux petites entreprises d'accéder à des «micro-prêts» de 50 000 euros dont la Région sera caution.


Jacques-Antoine Granjon (Venteprivée.com) et Xavier Niel, fondateur du groupe Iliad (Free), sont les parrains du lieu: C'est «dans ce type de lieu qu'on est à même de créer l'économie de demain. Chaque nouveau site vient apporter une brique à un système qui marche déjà super bien» à Paris, a indiqué M. Niel.


Depuis 2001, Cargo compris, Paris offre en effet 145 000 m2 au secteur de l'innovation, auxquels s'ajouteront en fin d'année les 34.000 m2 du «plus grand incubateur du monde», pour 1000 start-ups, de la Halle Freyssinet (XIIIe arrondissement) financé en partie par M. Niel.


«On commence à peser lourd dans le paysage de l'innovation internationale», a indiqué à l'AFP Jean-Louis Missika, adjoint au développement économique, Paris veut en être «un leader mondial».



Le Cargo, « plus grand incubateur d'Europe » de start-ups -- jusqu'à la prochaine ouverture de celui de Xavier Niel (Free) -- a officiellement été inauguré mercredi, nouvelle étape de l'ambition de Paris d'être « un leader mondial de l'économie de l'innovation ».


L'immense bâtiment de 15.000 m2, qui a commencé à recevoir ses premières start-ups, met à disposition 10.000 m2 d'espaces de travail susceptibles d'accueillir quelque 150 jeunes pousses ou entreprises.


Un tiers de la surface est dédié à la partie incubateur, animée par Paris and Co (médias, jeux vidéos, éducation) et Impulse Partners, centré sur l'immobilier et le logement. Deux-tiers doivent abriter un « hôtel d'entreprises » plus développées.


L'immeuble très moderne de six étages signé de l'architecte Odile Decq, dont les fenêtres sont des hublots, est situé dans le XIXe arrondissement au nord-est de la capitale, au coeur du projet de reconversion d'un ancien quartier d'entrepôts, boulevard MacDonald.


Le Cargo a été financé par la RIVP, bailleur social de la Ville de Paris (39,3 millions d'euros), la Ville de Paris (15,2 M) et la Région Ile-de-France (9 M).


Lors de l'inauguration, la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, a rappelé que « dans la compétition internationale des villes (...) Paris doit être précurseur et prendre ce train de l'économie numérique en devenant un écosystème propice » à son développement.


Valérie Pécresse (LR) a assuré aux start-ups que la Région Ile-de-France qu'elle préside voulait « vous faire grandir. On veut que les futurs Google et Facebook se créent ici, au Cargo ». Elle a annoncé une nouvelle mesure permettant aux petites entreprises d'accéder à des « micro-prêts » de 50.000 euros dont la Région sera caution.


Jacques-Antoine Granjon (Venteprivée.com) et Xavier Niel, fondateur du groupe Iliad (Free), sont les parrains du lieu: C'est « dans ce type de lieu qu'on est à même de créer l'économie de demain. Chaque nouveau site vient apporter une brique à un système qui marche déjà super bien » à Paris, a indiqué M. Niel.


Depuis 2001, Cargo compris, Paris offre en effet 145.000 m2 au secteur de l'innovation, auxquels s'ajouteront en fin d'année les 34.000 m2 du « plus grand incubateur du monde », pour 1000 start-ups, de la Halle Freyssinet (XIIIe arrondissement) financé en partie par M. Niel.


« On commence à peser lourd dans le paysage de l'innovation internationale », a indiqué à l'AFP Jean-Louis Missika, adjoint au développement économique, Paris veut en être « un leader mondial ».


Le Cargo, «plus grand incubateur d'Europe» de start-ups -- jusqu'à la prochaine ouverture de celui de Xavier Niel (Free) -- a officiellement été inauguré mercredi, nouvelle étape de l'ambition de Paris d'être «un leader mondial de l'économie de l'innovation».


L'immense bâtiment de 15 000 m2, qui a commencé à recevoir ses premières start-ups, met à disposition 10 000 m2 d'espaces de travail susceptibles d'accueillir quelque 150 jeunes pousses ou entreprises.


Un tiers de la surface est dédié à la partie incubateur, animée par Paris and Co (médias, jeux vidéos, éducation) et Impulse Partners, centré sur l'immobilier et le logement. Deux-tiers doivent abriter un «hôtel d'entreprises» plus développées.


L'immeuble très moderne de six étages signé de l'architecte Odile Decq, dont les fenêtres sont des hublots, est situé dans le XIXe arrondissement au nord-est de la capitale, au coeur du projet de reconversion d'un ancien quartier d'entrepôts, boulevard MacDonald.


Le Cargo a été financé par la RIVP, bailleur social de la Ville de Paris (39,3 millions d'euros), la Ville de Paris (15,2 M) et la Région Ile-de-France (9 M).


Lors de l'inauguration, la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, a rappelé que «dans la compétition internationale des villes (...) Paris doit être précurseur et prendre ce train de l'économie numérique en devenant un écosystème propice» à son développement.


Valérie Pécresse (LR) a assuré aux start-ups que la Région Ile-de-France qu'elle préside voulait «vous faire grandir. On veut que les futurs Google et Facebook se créent ici, au Cargo». Elle a annoncé une nouvelle mesure permettant aux petites entreprises d'accéder à des «micro-prêts» de 50 000 euros dont la Région sera caution.


Jacques-Antoine Granjon (Venteprivée.com) et Xavier Niel, fondateur du groupe Iliad (Free), sont les parrains du lieu: C'est «dans ce type de lieu qu'on est à même de créer l'économie de demain. Chaque nouveau site vient apporter une brique à un système qui marche déjà super bien» à Paris, a indiqué M. Niel.


Depuis 2001, Cargo compris, Paris offre en effet 145 000 m2 au secteur de l'innovation, auxquels s'ajouteront en fin d'année les 34 000 m2 du « plus grand incubateur du monde », pour 1000 start-ups, de la Halle Freyssinet (XIIIe arrondissement) financé en partie par M. Niel.


«On commence à peser lourd dans le paysage de l'innovation internationale», a indiqué à l'AFP Jean-Louis Missika, adjoint au développement économique, Paris veut en être «un leader mondial».



image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

À la une: la Vie en Rose se prépare au pire et s’attend au meilleur

Édition du 16 Juin 2018 | Les Affaires

Le dernier numéro de Les Affaires est là. En manchette, la Vie en Rose se prépare au pire et s’attend au meilleur.

Les brèves de la semaine

Édition du 16 Juin 2018 | Marie-Pier Frappier

Le Réseau des femmes d'affaires du Québec (RFAQ) a réuni, début juin, treize grands décideurs du Canada afin de ...

À la une

Des nouvelles des grands cabinets d'avocats

Édition du 16 Juin 2018 | Jean-François Venne

Il n'y a jamais d'année tranquille dans un grand cabinet d'avocats. Voici quelques nouvelles qui ont marqué ...

Spiria prend goût aux acquisitions

Édition du 02 Juin 2018 | Jean-François Venne

Spiria a fait deux belles acquisitions en quatre mois, en 2017, avec Iotopia Solutions et DevBBQ. C'est l'acquisition ...

À surveiller: Alphabet, Theratechnologies et Dollarama

Que faire avec les titres d'Alphabet (Google), Theratechnologies et Dollarama? Voici des recommandations d'analystes.