Google dément toute manipulation politique

Publié le 28/08/2018 à 12:51

Google dément toute manipulation politique

Publié le 28/08/2018 à 12:51

Par AFP

[Photo: 123rf]

Google a fermement démenti mardi les accusations de partialité politique lancées par Donald Trump en soulignant que son moteur de recherche « ne classe jamais les résultats de recherche pour manipuler une opinion politique ».


« La recherche n’est pas utilisée pour défendre un programme politique et nous n’orientons pas nos résultats en fonction d’une quelconque idéologie politique », a affirmé Google, dans un communiqué au ton très ferme.


« Notre but est de nous assurer que les utilisateurs qui font une recherche dans la fenêtre Google Recherche reçoivent le résultat le plus pertinent en quelques secondes », affirme l’entreprise, soulignant qu’elle apporte chaque année des centaines d’améliorations aux algorithmes qui pilotent la recherche pour assurer qu’elle aboutit à « du contenu de grande qualité ».   


Mardi matin, dans un tweet, le président américain avait assuré qu’une recherche « Trump News » donnait des résultats « truqués » et en grande majorité critiques. 


Selon lui, « 96 % des résultats sur Trump News viennent de médias nationaux de gauche », ce qu’il estime « très dangereux ».






« Google et d’autres suppriment les voix des conservateurs et cachent les informations positives. Ils contrôlent ce que nous pouvons voir ou pas. C’est une situation très grave dont on s’occupera ! », a-t-il ajouté.


Cette attaque contre l’un des moteurs de recherche les plus populaires au monde s’inscrit dans une offensive plus générale lancée depuis plusieurs mois par M. Trump contre les réseaux sociaux, dont il estime qu’ils sont tous partiaux et cherchent à museler les opinions conservatrices.


Le Congrès, où les républicains ont la majorité, a déjà convoqué des responsables des réseaux sociaux pour s’expliquer.


 


 


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Trump imposera des tarifs sur 200 milliards $ de biens chinois

Les tarifs s'élèveront à 10% à leur entrée en vigueur lundi, puis grimperont à 25% en 2019.

Trump et Obama se disputent la paternité du boom économique

10/09/2018 | AFP

Donald Trump ne cesse de louer son bilan économique, ce qui a fait réagir Barack Obama.

À la une

Et si je ne suis pas d'accord avec une décision de la direction?

Il y a 35 minutes | Isabelle Lord

BLOGUE INVITÉ. Le leadership durable peut aider à sortir de l'impasse.

10 choses à savoir mercredi

Le début de la fin pour la télé canadienne? Les assembleurs-sur-demande d'IKEA au Canada. Gare au plastique sans BPA!

Balado: Sommes-nous BIEN taxés au Québec?

BALADO. Nous en discutons avec notre invité: Luc Godbout, de l'Université Sherbrooke.