N'essayez pas de miner le fact-checking, Facebook vous a à l'oeil

Publié le 21/08/2018 à 15:41

N'essayez pas de miner le fact-checking, Facebook vous a à l'oeil

Publié le 21/08/2018 à 15:41

Par AFP

[Photo: 123rf]

Facebook a reconnu mardi avoir développé des outils permettant d’identifier des abonnés qui signalent des fake news sans « aucun discernement » et minent par là même les efforts de l’entreprise pour lutter contre la désinformation.


Mais Facebook a démenti très fermement une information du Washington Post qui affirmait que ce système de détection était une sorte de système de notation de la fiabilité de tous ses abonnés.


Facebook est sous un feu roulant de critiques qui l’accusent de ne pas faire assez pour débarrasser la plateforme de plus de 2 milliards d’utilisateurs des innombrables fausses informations qui la parsèment.


Le groupe a donc expliqué avoir développé un système pour éviter que les efforts faits par ses vérificateurs ne soient anéantis par ces abonnés qui signalent systématiquement des nouvelles, même exactes, souvent parce qu’ils ne sont pas d’accord avec le contenu.


« La raison pour laquelle nous procédons ainsi c’est parce que nous voulons que notre lutte contre la désinformation soit la plus efficace possible », souligne l’entreprise sollicitée par l’AFP.


Les usagers qui signalent des informations qui paraissent fausses se voient attribuer une note de fiabilité de 0 à 1 déterminée par leur aptitude à distinguer les vraies histoires des fausses.


C’est l’un des nombreux outils qui servent à alerter les équipes chargées d’éliminer les contenus suspects.


Facebook a démenti qu’il s’agissait d’un système de notation global de ses abonnés comme le laisse entendre le Washington Post.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Ces clics qui font frémir les publicitaires

12/02/2018 | Catherine Charron

Les bots faussent les performances des publicités sur le web et font perdre de l'argent aux entreprises.

Augmenter son efficacité grâce au 4.0, le secret de Thyssenkrupp

Mis à jour le 30/05/2018 | Événements Les Affaires

BLOGUE. Avoir sous sa responsabilité la maintenance de plus de 1,2 million d’ascenseurs et escaliers roulants dans ...

À la une

Février 2003: une entrevue avec Gérard Filion, «l'homme du siècle»

#90ansenaffaires | Le 17 février 2003, notre journaliste François Normand publiait une rare entrevue avec lui.

Les prêts automobiles ne sont pas les prochains «subprimes»

Mis à jour il y a 40 minutes | Dominique Beauchamp

La hausse des prêts automobiles défaillants inquiète, mais il ne faut pas y voir la prochaine crise.

Saputo: les actionnaires se prononceront sur la rémunération de la haute direction

Ce changement d’orientation concerne le vote consultatif, une mesure non contraignante.