Face à la menace de Google, les médias «anciens» et «modernes» divisés

Publié le 19/10/2012 à 14:17, mis à jour le 18/10/2013 à 14:36

Face à la menace de Google, les médias «anciens» et «modernes» divisés

Publié le 19/10/2012 à 14:17, mis à jour le 18/10/2013 à 14:36

Par AFP

L'ensemble des médias français s'accorde à dire que l'utilisation de leurs contenus par les moteurs de recherche est abusive mais le fossé semble se creuser entre les médias "anciens" et "modernes" qui divergent sur la réponse à apporter à la menace de Google de les déréférencer.


Jeudi, Google a menacé de ne plus référencer les médias français (c'est-à-dire de ne plus afficher les liens renvoyant vers leurs sites) si une taxe sur les moteurs de recherche, actuellement à l'étude, devait voir le jour.


Cette rétribution par droits voisins s'apparenterait à des droits d'auteur pour l'utilisation indirecte de contenus.


Un projet de loi similaire a été adopté par le gouvernement allemand à la fin août.


L'an dernier, Google a cessé de référencer les sites de journaux belges pendant trois jours en représailles aux demandes de rétribution des éditeurs, qui avaient obtenu satisfaction en justice. Les éditeurs ont fini par jeter l'éponge et le moteur de recherche les a de nouveau référencés.


En France, Nathalie Collin, présidente de l'association de la presse d'information politique et générale (IPG), et coprésidente du groupe Nouvel Observateur, "ne veux même pas imaginer qu'il n'y ait pas de moteur de recherche qui ne référence pas la presse française, c'est inconcevable!".


"L'indexation, c'est une vraie mission d'intérêt général et elle semble disparaître au profit de l'intérêt de leur régie publicitaire", a estimé la présidente de l'IPG, qui regroupe les éditeurs de quotidiens et de magazines et est à l'origine d'un projet du texte de loi appelé "taxe Google".



image

Efficacité énergétique

Vendredi 21 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Google : «Des taxes arbitraires ne sont pas la meilleure solution»

20/09/2018 | Alain McKenna

BLOGUE. Google est prêt à collecter la taxe de vente au pays, mais…

L'Union européenne durcit le ton face au contenu extrémiste

De nouvelles mesures pourraient obliger les géants du web à retirer en moins d'une heure de telles publications.

À la une

À surveiller: Mediagrif, Savaria et Magna

Il y a 31 minutes | François Pouliot

Que faire avec les titres de Mediagrif, Savaria et Magna?

Le titre de Médiagrif pourrait valoir 12 à 17 $ dans une vente

Mis à jour le 20/09/2018 | Dominique Beauchamp

Le PDG tire sa révérence, ce qui déclenchera sans doute la mise en vente de l'exploitant de cybermarchés.