Entrée en Bourse: Dropbox vise 748M$US

Publié le 12/03/2018 à 08:44

Entrée en Bourse: Dropbox vise 748M$US

Publié le 12/03/2018 à 08:44

Par AFP

Photo: 123rf.com

La société de stockage de données en ligne Dropbox espère lever jusqu'à 748M$US via son entrée en Bourse et un autre placement privé, selon une version actualisée de son projet d'introduction en Bourse rendue publique lundi.


L'entreprise va émettre 36 millions d'actions de classe A à un prix compris entre 16 et 18$US, espérant lever ainsi jusqu'à 648M$US, selon le document publié sur le site du gendarme boursier américain SEC.


L'opération serait ainsi une des plus importantes introductions en Bourse depuis Snapchat en mars 2017.


Dropbox a également prévu de vendre pour 100M$US d'actions à la branche capital-risque de la société de services de «cloud» Salesforce, via un placement privé, selon ce document.


Selon un calcul de l'agence Bloomberg, Dropbox serait valorisée autour de 7,1G$US, soit moins qu'après son dernier tour de table réalisé en 2014, où elle était valorisée autour de 10 milliards de dollars.


La «licorne», un terme regroupant les sociétés non cotées du secteur technologique valorisées au-delà du milliard de dollars, avait déposé en début d'année une demande confidentielle d'introduction en Bourse auprès de la SEC.


Dropbox, basée à San Francisco, perd encore beaucoup d'argent. Et s'il revendique 500 millions d'utilisateurs dans 180 pays, elle ne possédait que 11 millions de clients payants en fin d'année dernière.


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

À la une

La montée des inégalités est un (mauvais) choix de société (2)

Il y a 12 minutes | François Normand

ANALYSE - Les entreprises doivent mieux partager la richesse, selon des patrons. C'est bien, mais il faut en faire plus.

C'est le temps de penser à votre planification de fin d'année

C'est le moment d'examiner vos finances et de profiter des possibilités de planification fiscale avant le 31 décembre.

Après les Panama papers, les banques françaises encore épinglées

19/10/2018 | AFP

Trois banques françaises sont à nouveau épinglées par des révélations de presse sur un scandale d'optimisation fiscale.