Des hackeurs russes peuvent prendre le contrôle de réseaux électriques

Publié le 06/09/2017 à 16:09

Des hackeurs russes peuvent prendre le contrôle de réseaux électriques

Publié le 06/09/2017 à 16:09

Par AFP

Un groupe de cyber-espionnage lié à la Russie a piraté des réseaux électriques en Europe et aux États-Unis, faisant planer la menace de pannes provoquées à distance, a révélé l'entreprise américaine de sécurité informatique Symantec mercredi.


Selon Symantec, le groupe Dragonfly 2.0 a accédé aux systèmes opérationnels de réseaux électriques aux États-Unis, en Turquie et en Suisse et «est maintenant capable de saboter ou prendre le contrôle de ces systèmes s'il le décide».


Symantec n'a pas lié Dragonfly 2.0, qui opère depuis plusieurs années, à un pays précis. Mais le gouvernement américain et plusieurs spécialistes de la sécurité informatique pensent que Dragonfly 2.0 a des racines en Russie et a des liens avec le gouvernement russe.


Depuis plusieurs années le groupe de pirates informatiques s'en prend à des cibles occidentales, utilisant la méthode du hameçonnage pour pénétrer dans leur système informatique et y ouvrir un accès clandestin.


Mais depuis le début de l'année 2017, il s'est «concentré» sur les systèmes énergétiques, contre lesquels il a multiplié les attaques, explique Symantec.


«Dragonfly 2.0 semble vouloir comprendre comment fonctionnent les installations énergétiques et prendre le contrôle de leurs systèmes opérationnels», précise l'entreprise américaine.


 

À suivre dans cette section


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

À la une

Le REM n'offre «aucune garantie de rendement»

Il y a 10 minutes | La Presse Canadienne

La Caisse de dépôt (CDPQ) pourrait très bien ne pas faire un sou ou même perdre de l'argent avec son futur train léger.

Novacap finalise une acquisition de 220M$US aux États-Unis

Le fonds Novacap finalise l’acquisition du fournisseur américain de services de télécommunications Horizon Telcom.

À surveiller: Canada Goose, Cascades et TFI International

Que faire avec les titres de Canada Goose, Cascades et TFI International?