Cryptomonnaies: au tour de Google d'interdire les applications de minage sous Android

Publié le 30/07/2018 à 09:12

Cryptomonnaies: au tour de Google d'interdire les applications de minage sous Android

Publié le 30/07/2018 à 09:12

Par AFP

Dans la foulée d'Apple et de son logiciel mobile iOS, le géant numérique Google va désormais interdire les applications permettant de faire du «minage», cette opération permettant la production de cryptomonnaies, via les téléphones mobiles sous Android, a confirmé lundi le groupe américain à l'AFP.


Google a informé les développeurs d'applications, via son centre d'informations réglementaires, qu'il n'autoriserait plus les «applications qui valident les transactions en cryptomonnaie» sur les smartphones, tout en continuant à autoriser «celles qui gèrent à distance ce processus de validation».


Concrètement, une personne surveillant via son smartphone le minage réalisé par son ordinateur pourra toujours utiliser les applications existantes pour ce type d'action, alors que celle souhaitant en produire directement via la puissance de calcul de son smartphone n'en aura plus la possibilité.


Selon le quotidien Les Echos, la raison majeure de cette interdiction est la consommation importante d'énergie provoquée par ces applications, entraînant une sur-utilisation des smartphones qui peuvent les endommager.


Il s'agit de la deuxième action de Google contre les cryptomonnaies, dont le groupe avait interdit la publicité mi-mars, un mouvement suivi par le réseau social Facebook puis le site de microblog Twitter au cours du même mois.


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

L'ether, une cryptomonnaie victime du succès de sa blockchain

07:19 | AFP

Si l’ensemble des cryptomonnaies a connu un début de mois difficile, l’ether a lâché près de 20 % en trois semaines.

La justice new-yorkaise prévient des failles des cryptomonnaies

18/09/2018 | AFP

En cas de piratage ou de retrait à l’insu du titulaire du compte, « les consommateurs sont très exposés ».

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.