Cet homme veut démanteler Google

Publié le 13/11/2017 à 13:18

Cet homme veut démanteler Google

Publié le 13/11/2017 à 13:18

Photo: 123rf.com

Le président de l'autorité française de régulation des télécoms (Arcep) estime que les pouvoirs publics doivent se poser la question de «comment démanteler Google», appelant à plus de régulation des plateformes numériques, dans une interview publiée sur le site Acteurs Publics.


«Je constate une forme de capitulation dans le débat public. La domination des Gafam (les géants américains du web, Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft, ndlr) est vécue comme une évidence. Le fait de ne pas choisir son moteur de recherche ou son réseau social aussi», a souligné Sébastien Soriano.


«L'attention politique s'est ainsi concentrée sur les symptômes de cette domination (vie privée, ouverture du marché aux start-ups françaises, fake news) au lieu d'agir sur leurs causes!», a-t-il déploré.


Pour M. Soriano, «la question n'est pas "Faut-il démanteler Google?", mais "Comment démanteler Google?"»



« Il faut déterminer quels sont les leviers de régulation à mettre en place pour rouvrir le jeu, faire émerger des alternatives aux Gafam respectueuses des droits humains et des valeurs qui sont les nôtres. »


Interrogé sur les efforts européens pour taxer plus efficacement les géants du numérique, le président de l'Arcep a estimé qu'il s'agissait de «la mère des batailles».


«Taxer les Gafam est un problème structurel. A l'ère fordiste (l'essor de la production de masse, ndlr), on a inventé la taxe de vente. A l'ère numérique, nous devons inventer l'équivalent de la taxe de vente ajoutée», a-t-il insisté.


«C'est un défi, car l'économie numérique fonctionne sur la donnée, qui est en elle-même impalpable et ne correspond à aucune valeur absolue. Mais attention: taxer les Gafam ne suffira pas à mettre à bas leur domination», a averti M. Soriano.


L'Arcep n'a à ce jour pas de rôle dans la régulation des géants du numérique. Un élargissement des compétences du régulateur avait été évoqué pendant la gestation de la loi sur la République numérique, mais avait été retoqué.


 

À suivre dans cette section


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre

Sur le même sujet

«Laissons les cryptomonnaies se développer dans leur espace virtuel»

05/07/2018 | LesAffaires.com et AFP

Mais le «M. Bitcoin» du gouvernement français conseille de bien tenir les banques à l'écart des jetons numériques.

Huttopia: le glamping à la française à la conquête de l'Ouest

27/06/2018 | AFP

«Devant le succès, on a décidé d'accélérer.»

À la une

Immobilier: la hausse s'est poursuivie en juin

13/07/2018 | Les Affaires - JLR

Bulletin JLR-Les Affaires - La tendance reste à la hausse pour l’évolution du nombre de ventes ...

Polycor achète quatre carrières de calcaire en France

Mis à jour le 13/07/2018 | Denis Lalonde

La société Polycor, de Québec, pose le pied en Europe avec l’acquisition de quatre carrières de calcaire.

BDC Capital mise sur deux entreprises montréalaises

13/07/2018 | Catherine Charron

Les Fermes Lufa et Unsplash bénéficieront du nouvel investissement du Fonds pour les femmes en technologie.