Vendre, un chapitre Ă  la fois

Publié le 11/12/2010 à 00:00, mis à jour le 13/12/2010 à 15:13

Vendre, un chapitre Ă  la fois

Publié le 11/12/2010 à 00:00, mis à jour le 13/12/2010 à 15:13

Par Dominique Froment

Les éditeurs de contenus numériques misent de plus en plus sur la granularisation. La quoi ? ! La vente de livres par chapitres.


Sous peu, on pourra par exemple acheter seulement le chapitre sur Paris tiré d'un guide touristique sur la France. Ou le chapitre sur le Vermont d'un guide sur la Nouvelle-Angleterre. Ou même le premier chapitre d'un roman, question de vérifier si on a envie de lire la suite.


" La granularisation est une tendance incontournable dans notre secteur ", affirme Marc Boutet, pdg de De Marque, un distributeur de contenus numériques. Trois des plus importants groupes d'édition italiens ont d'ailleurs choisi la plateforme technologique de cette PME de Québec pour accroître leur offre de livre numériques.


Les guides de voyage Ulysse ont adopté la granularisation en juillet 2009 et, déjà, l'éditeur vend plus de chapitres numériques que de livres électroniques complets. " Dans cinq ans, les ventes par chapitres dépasseront 15 % de nos ventes totales ", a déclaré Daniel Desjardins, président et fondateur d'Ulysse, joint par courriel en Thaïlande.


" La destination de voyage d'un consommateur ne correspond pas toujours aux guides sur le marché, mais avec des extraits, on peut s'ajuster à ses besoins ", explique le président du comité du numérique et membre du CA de l'Association nationale des éditeurs de livres.


Ulysse prévoit créer des produits régionaux qui combineront des extraits de différents guides, comme le chapitre " Laurentides " de son guide du Québec, le chapitre des " Randonnées pédestres dans les Laurentides " et le chapitre de la " Raquette et du ski de fond " dans cette région.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Vitrine du détail: Restaurateurs en série

Édition du 02 Août 0014 | Pierre ThĂ©roux

La pizzeria et bar Ă  mozzarella Mangiafoco, le restaurant japonais Shinji, le bar-resto Rufus Rockead, la taverne ...

Entente avec ACE: rien n'est acquis pour Rona

30/07/2014 | Dominique Froment

Les 150M$ Ă  200M$ de volume d'affaires additionnel ne sont que des estimations. Rona devra convaincre les marchands ACE.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

OĂą s'en va Bombardier?

BLOGUE. Où s'en va Bombardier? La question est dans l'air. Ce que l'on retient de la conférence de la direction.

Bourse: une chute qui fait mal Ă  Toronto et New York

31/07/2014 | LesAffaires.com et AFP

Le S&P/TSX perd 194 points et le Dow Jones, plus 317 points. Est-ce le début d’une correction.

Comment j'ai épargné près de 1 000$ en planifiant un voyage d'affaires avec Flightfox

31/07/2014 | Julien Brault

BLOGUE. Grâce à une start-up montréalaise, on peut optimiser un itinéraire de voyage de manière à économiser beaucoup.