Téo : un taxi qui sait se faire remarquer

Publié le 23/01/2016 à 10:00

Téo : un taxi qui sait se faire remarquer

Publié le 23/01/2016 à 10:00

Par Annick Desormeaux

En rodage dans les rues de la métropole jusqu’à la mi-mars, les voitures de taxi vertes et blanches de Téo font déjà tourner les têtes.


En plus de pouvoir mettre de l’avant son côté écologique et l’aspect novateur de son modèle d’affaires, cette flotte de 50 taxis détenue par TaxelCo (Le pari fou d'Alexandre Taillefer) est la seule à Montréal à miser sur le design pour se distinguer de ses concurrents. En effet, les quelque 4 200 taxis montréalais appartiennent à un grand nombre d'indépendants, regroupés sous différentes bannières. La seule façon de les différencier repose actuellement sur la forme et la couleur du dôme publicitaire apposé sur le toit des différents véhicules.



La charte graphique a été élaborée par Sid Lee. Simple, celle-ci permet à l’entreprise d’appliquer facilement son image de marque sur l’ensemble de ses véhicules et sur ses pièces promotionnelles. L'objectif était de fournir à la flotte de taxis de TaxelCo une image à la fois sympathique, serviable et écologique.



Le logo Téo Taxi utilise le vert menthe, le vert foncé et le blanc. Les trois lettres du nom Téo sont apposées dans une forme simple et distincte surmontée d'un petit phylactère indiquant «Taxi». Cette forme rappelle les conversations texto. Les couleurs fraîches, les formes singulières et l'utilisation d'un prénom en guise de nom d'entreprise suggèrent que la compagnie de taxi est accessible, conviviale et agréable.


Le vert menthe, le blanc et le noir sont utilisés de façon systématique sur l’habillage de l'ensemble des voitures ainsi que sur le site Internet et l’application mobile.




À l’intérieur des véhicules Nissan Leaf et Kia Soul, on retrouvera deux tablettes conçues sur mesure par le designer industriel Patrick Messier. Celles-ci permettront à l'utilisateur de créer son compte, de consulter le profil de son chauffeur, de visualiser son itinéraire, de recharger son téléphone, de se divertir et d' effectuer son paiement.



L’industrie du taxi montréalais subit actuellement un bouleversement causé par l’arrivée de nouveaux joueurs tels Uber, qui utilisent les applications mobiles dans leurs stratégies. C’est donc l’approche entière de l'offre qu’il faut revoir et le design doit impérativement faire partie de cette réflexion.


À lire et à visionner : 
J'ai essayé un taxi Téo ce matin et j'ai été agréablement surpris


Alexandre Taillefer prédit la disparition d'Uber du marché montréalais d'ici cinq ans


Les intervenants du projet :
Branding : Sid Lee
Design industriel : Messier designers





 

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Chocolats Favoris: 32 000 pieds carrés au service de la créativité

Mis à jour le 28/11/2015 | Annick Desormeaux

PENSEZ DESIGN– Visite guidée du nouveau siège social du populaire chocolatier de Québec.

David's Tea: réconfort et frayeur au rendez-vous

30/10/2015 | Annick Desormeaux

Fidèle à son habitude, David’s Tea décline des gammes de thé et des accessoires sur le thème de l’automne.

À la une

L'ambition de la Chine mènera-t-elle à une guerre avec les États-Unis?

26/08/2016 | François Normand

ANALYSE. Historiquement, la montée d'une puissance a la plupart du temps mené à une guerre avec la puissance dominante.

Postes Canada: négociations tout le week-end en présence d'un médiateur spécial

Postes Canada affirme qu'elle n'a pas l'intention d'émettre un avis de lock-out.

Banque Royale: si le passé était garant du futur

26/08/2016 | Jean Gagnon

Il y a 20 ans, on pouvait acheter l'action de la Royale à 8$