Marketing : les clients rancuniers face à l’utilisation des données personnelles

Publié le 03/07/2012 à 07:43, mis à jour le 09/07/2012 à 11:52

Marketing : les clients rancuniers face à l’utilisation des données personnelles

Publié le 03/07/2012 à 07:43, mis à jour le 09/07/2012 à 11:52

Par Mathieu Lavallée

[Photo : Bloomberg]

Les Canadiens se montrent assez rancuniers face à l’utilisation faite de leurs renseignements personnels par une entreprise. Surtout lorsque ces données ne sont pas utilisées.


Un récent sondage réalisé ce printemps par SAS-Léger Marketing indique que la grande majorité des résidants du pays (73 %) s’attend à recevoir des offres et aubaines adaptées ou personnalisées lorsqu’ils communiquent leur âge, leur adresse électronique, leurs revenus ou même leur date de naissance.


D’ailleurs, laisser passer cette occasion ne pardonne pas auprès des compagnies. La moitié des 1 511 répondants a affirmé avoir cessé de faire affaire avec une entreprise à la suite d’une mauvaise expérience de marketing. Ici, les hommes (55 %) sont plus rancuniers que les femmes (45 %).


« Les Canadiens s'attendent à ce que les organisations aient un discours pertinent pour eux. C'est du donnant donnant. Si je vous donne des informations clés personnelles, utilisez-les pour m'envoyer des offres qui m'intéressent, et ce, de façon conséquente », souligne Lori Bieda, directrice intelligence client chez SAS Amériques.


En ne le faisant pas, les entreprises se retrouvent à perdre le privilège de gagner un client et se retrouvent avec les pourriels. Un client qu’on n’a pu fidéliser ainsi devient un investissement perdu, ajoute-t-elle.


« Analyser les habitudes d’achat des clients et faire des offres promotionnelles adaptées à leurs besoins constitue le meilleur moyen d’accroître la fidélité des clients », plaide M. Bieda.


Seulement 37 % des répondants qui ont transmis des renseignements personnels indiquent qu'ils ont eu droit à du matériel de marketing plus personnalisé en retour, indique le sondage. Aussi, les deux tiers d’entre eux disent remarquer lorsqu’une entreprise fait des recherches et adapte son marketing en fonction de leurs besoins.


Soixante pour cent des répondants affirment qu'ils aimeraient recevoir du matériel promotionnel plus personnalisé et la moitié indiquent qu'ils sont plus susceptibles d'acheter d'une entreprise qui adapte son matériel publicitaire. De plus, 46 % soutiennent qu'ils seraient prêts à fournir davantage de renseignements personnels en échange d'offres plus personnalisées.


Le courriel reste la façon préférée par les clients pour les communications avec les entreprises (73 %). Les médias sociaux ont été privilégiés par 13 % des répondants, mais 25 % de ceux âgés de 18 à 25 ans.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Entrevue n°219: Sylvain Orebi, président des thés Kusmi

Édition du 27 Septembre 2014 | Diane Bérard

En 2003, l'homme d'affaires français d'origine égyptienne Sylvain Orebi ne connaissait rien au thé. Avec sa famille, ...

Une menace réelle pour les régions

18/09/2014 | Serge Lemieux

BLOGUE. 70% des PME ne veulent pas croître. Une grave menace pour les régions du Québec!

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

10 choses à savoir jeudi

Il y a 4 minutes | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

Sears Holdings se déleste de sa filiale canadienne, Desjardins grossit à Paris, une application anti-corruption...

Bourse: le marché des premiers appels à l'épargne encore gelé au Canada

Il y a 42 minutes | Yannick Clérouin

Les entrées en Bourse dans le monde devraient connaître un record en 2014. C'est loin d'être le cas au Canada.

Le CP veut doubler ses bénéfices d'ici 2018

06:46

Un analyste qui vient de relever sa cible pour le titre qualifie de spectaculaire le redressement du CP.