Marketing : les clients rancuniers face à l’utilisation des données personnelles

Publié le 03/07/2012 à 07:43, mis à jour le 09/07/2012 à 11:52

Marketing : les clients rancuniers face à l’utilisation des données personnelles

Publié le 03/07/2012 à 07:43, mis à jour le 09/07/2012 à 11:52

Par Mathieu Lavallée

[Photo : Bloomberg]

Les Canadiens se montrent assez rancuniers face à l’utilisation faite de leurs renseignements personnels par une entreprise. Surtout lorsque ces données ne sont pas utilisées.


Un récent sondage réalisé ce printemps par SAS-Léger Marketing indique que la grande majorité des résidants du pays (73 %) s’attend à recevoir des offres et aubaines adaptées ou personnalisées lorsqu’ils communiquent leur âge, leur adresse électronique, leurs revenus ou même leur date de naissance.


D’ailleurs, laisser passer cette occasion ne pardonne pas auprès des compagnies. La moitié des 1 511 répondants a affirmé avoir cessé de faire affaire avec une entreprise à la suite d’une mauvaise expérience de marketing. Ici, les hommes (55 %) sont plus rancuniers que les femmes (45 %).


« Les Canadiens s'attendent à ce que les organisations aient un discours pertinent pour eux. C'est du donnant donnant. Si je vous donne des informations clés personnelles, utilisez-les pour m'envoyer des offres qui m'intéressent, et ce, de façon conséquente », souligne Lori Bieda, directrice intelligence client chez SAS Amériques.


En ne le faisant pas, les entreprises se retrouvent à perdre le privilège de gagner un client et se retrouvent avec les pourriels. Un client qu’on n’a pu fidéliser ainsi devient un investissement perdu, ajoute-t-elle.


« Analyser les habitudes d’achat des clients et faire des offres promotionnelles adaptées à leurs besoins constitue le meilleur moyen d’accroître la fidélité des clients », plaide M. Bieda.


Seulement 37 % des répondants qui ont transmis des renseignements personnels indiquent qu'ils ont eu droit à du matériel de marketing plus personnalisé en retour, indique le sondage. Aussi, les deux tiers d’entre eux disent remarquer lorsqu’une entreprise fait des recherches et adapte son marketing en fonction de leurs besoins.


Soixante pour cent des répondants affirment qu'ils aimeraient recevoir du matériel promotionnel plus personnalisé et la moitié indiquent qu'ils sont plus susceptibles d'acheter d'une entreprise qui adapte son matériel publicitaire. De plus, 46 % soutiennent qu'ils seraient prêts à fournir davantage de renseignements personnels en échange d'offres plus personnalisées.


Le courriel reste la façon préférée par les clients pour les communications avec les entreprises (73 %). Les médias sociaux ont été privilégiés par 13 % des répondants, mais 25 % de ceux âgés de 18 à 25 ans.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Laura ne fermera que 15 magasins, à la suite d'ententes

06:31

Des propriétaires de centres commerciaux ont notamment accepté de réduire ses loyers.

Alcool: la bataille contre les restrictions fait rage

28/08/2015

Plusieurs personnes contestent la constitutionnalité des restrictions sur la vente et le transport d'alcool au Canada.

OPINION Investir: le mystère Amazon
Mis à jour le 28/07/2015 | Jean Gagnon
Le commerce mondial ne viendra pas à la rescousse des ressources
10 choses à savoir mardi
21/07/2015 | Yannick Clerouin et Julien Abadie
Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Quel salaire faut-il pour acheter une habitation au Canada?

15:45 | Julien Abadie

Comparez le prix des habitations au travers du Canada et le salaire qu'il vous faudrait pour les acheter.

Les inscriptions au Défi Start-up 7 sont ouvertes !

16:40 | Julie Cailliau

Les Affaires vous lance le défi de créer une entreprise en 7 jours, avec un budget de 700 $. Découvrez comment.

Hausse de TVQ, baisse d'impôts...Québec passe à l'action

Mis à jour à 13:58

Cette réforme permettra de mettre en oeuvre les recommandations du rapport de la commission d'examen sur la fiscalité.