Logistique : se démarquer en se passant d'intermédiaire


Édition du 20 Février 2016

Comment parvenir à se distinguer dans un univers régi de plus en plus par les impératifs du commerce électronique ? Étonnamment, en reprenant le contrôle de ses activités de logistique !


Après des années d'analyses, c'est la difficile décision qu'a prise Meubles South Shore, de Sainte-Croix de Lotbinière, sur la rive sud de Québec. Une décision d'autant plus importante pour l'entreprise de 900 employés qu'elle s'inscrit à contre-courant des tendances actuelles de l'industrie. Dans le commerce du détail et l'industrie manufacturière en général, c'est une pratique courante depuis quelques années que de confier en sous-traitance la responsabilité des activités de logistique, de gestion des commandes et de distribution des articles vendus au moyen du Web.


Pour Sylvain Toutant, président de David's Tea, comme pour Marc DeSerres, président de la chaîne de magasins de produits artistiques du même nom, le service de logistique est une spécialité à part entière qui mérite d'être confiée à des spécialistes. À chacun son métier, ont-ils en somme indiqué à l'occasion d'une conférence sur le commerce électronique, organisée par le Groupe Les Affaires.


Peut-être bien. Mais pour Meubles South Shore, un des plus importants manufacturiers de meubles prêts à assembler en Amérique du Nord, le rapatriement des services de logistique est devenu la pierre angulaire d'une stratégie par laquelle il espère se démarquer de la concurrence (Sauder, Dorel, etc.) de façon importante.


La suite de cet article est réservée aux abonnés


Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Decathlon s'installera au centre-ville de Montréal

12/11/2018 | Martin Jolicoeur

La multinationale sportive s'installera dans les locaux que convoitait Saks Off 5th avant de finir par se désister.

Le parcours multicanal de l'acheteur d'une montre intelligente

BLOGUE INVITÉ. L’expérience client est plus multicanale que jamais.

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

16/11/2018 | Martin Jolicoeur

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?

Que nous réservent les 10 prochaines années en Bourse?

16/11/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Nous sommes d’avis que les marchés boursiers offriront des rendements intéressants, mais plus modestes.

L'Action de grâce arrive tôt en Bourse

BLOGUE. Les investisseurs en mal de bonne nouvelles ont eu droit à une véritable superfecta pour terminer la semaine.