Les entreprises québécoises investissent lentement le réseau social Twitter

Publié le 01/03/2011 à 18:51, mis à jour le 01/03/2011 à 18:54

Les entreprises québécoises investissent lentement le réseau social Twitter

Publié le 01/03/2011 à 18:51, mis à jour le 01/03/2011 à 18:54

Par La Presse Canadienne

Les entreprises québécoises en sont encore à leurs premiers balbutiements dans l'univers des médias sociaux, et c'est encore plus vrai quand il s'agit du site de microblogage Twitter. Mais tôt ou tard, elles devront s'y mettre, estiment des spécialistes.


« Ça commence. Il y a un gros questionnement là-dessus actuellement. On sent qu'il y a un intérêt », constate Bruno Guglielminetti, directeur de la communication numérique au cabinet de relations publiques National.


Les entreprises d'ici qui possèdent un compte Twitter et qui l'animent sont encore peu nombreuses. Et certaines de celles qui en ont un ne gazouillent pour l'instant qu'en anglais.


C'est notamment le cas de la papetière Domtar, du fabricant de jouets Mega Brands et de Cascades.


Pour sa part, le Cirque du Soleil ne gazouille que très rarement en français: il ne l'a fait que quatre fois au cours de la dernière année.


« On fait des commentaires en français lorsque le public que nous visons se trouve sur un territoire francophone », explique une porte-parole du Cirque, Chantal Côté, en soulignant qu'à peine trois pour cent des abonnés à la page Facebook de l'entreprise sont francophones.


Bombardier Aéronautique, a commencé à gazouiller en français la semaine dernière. Sa société mère, Bombardier tweetait déjà, de temps à autre, dans la langue maternelle de son fondateur.


Sur le même sujet

Un complexe héliportuaire de 22 M$ inauguré à Québec

16/04/2014 | Valérie Lesage

Un complexe héliportuaire de calibre international prend son envol à Québec

Visite du chantier de l'amphithéâtre de Québec

15/04/2014 | Valérie Lesage

Le maire de Québec Régis Labeaume fait visiter le chantier de l'amphithéâtre, rassuré qu'il soit surveillé par l'UPAC.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Immobilier: n’achetez jamais à l’aveuglette

18/04/2014 | Yvan Cournoyer

BLOGUE. En immobilier, on jongle avec des milliers de dollars à chaque étape. Un mauvais coup peut être onéreux.

Rio Tinto expérimente la mine sans mineur

Édition du 19 Avril 2014 | Suzanne Dansereau

Afin de mieux traverser la crise financière qui les secoue, les minières doivent investir davantage dans l'innovation.

Pourquoi vouloir imiter Warren Buffett quand on peut acheter Berkshire au rabais

Édition du 12 Avril 2014 | Yannick Clérouin

Comment constituer un portefeuille qui imiterait celui de Berkshire Hathaway, à l'image des FNB? Réponse à notre lecteur