Le marketing dans un monde numérique

Publié le 13/11/2014 à 08:31

Par L'APCM

Le marketing a beaucoup évolué au cours des dernières années. De nouveaux outils plus performants et surtout plus engageants pour les consommateurs apparaissent chaque jour. Pourtant, nous avons souvent l’impression que la plupart des services de marketing n’ont pas beaucoup changé depuis 40 ans.


La réalité, c’est que les annonceurs, les agences, les marques, tous cherchent la façon d’aborder ces nouvelles pratiques.


Certains y vont d’une approche davantage fragmentée, mettant l’interactivité sur le même plan qu’un des nombreux médias. D’autres préfèrent une démarche plus intégrée, qui vise à unir stratégie, créativité et production.


Cependant, quelle est la méthode qui présente le plus de pertinence ?


Le marketing dans une économie de partage


Le marketing numérique n’est plus une option ; il doit être à la base de tous les plans marketing. Où que vous soyez, le numérique est là, présent dans la vie de tout un chacun. Ce qui change d’un projet à l’autre, c’est le degré de participation et d’intégration relié aux méthodes plus traditionnelles.


Il est rare de voir pareille révolution dans un domaine de pratique. Mais il est vrai que le numérique a modifié bien des choses. Il est normal de se poser des questions et de tenter de trouver des réponses. Toutefois, une chose est certaine : l’interactivité que procure le numérique est plus qu’une ligne sur un plan marketing ou sur un plan média. C’est une nouvelle façon de penser dans la nouvelle économie de partage.


Le bon chapeau à la bonne personne, au bon moment


Au moment d’assembler les différents morceaux du puzzle marketing, plusieurs professionnels s’interrogent sur la meilleure façon d’intégrer, avec succès, les parcelles interactives. Combien de fois avez-vous entendu un client ou un collègue « commander un concours Facebook » ou « demander une campagne PPC » avant même que la stratégie globale du projet soit établie ?


Il ne s’agit pas tant d’un problème de compétences que d’une question d’attribution des ressources. Il est nécessaire de remettre les choses en perspective et de proposer de l’interactif non seulement en simple production, mais aussi dans l’optique d’une stratégie intégrée.


Le serrurier par rapport à l’architecte


Il n’est pas question ici de valoriser une approche plus qu’une autre. Il est plutôt question de savoir comment harmoniser le travail et les expertises afin d’obtenir des résultats gagnants.


Imaginez un instant que vous soyez propriétaire d’une maison ancienne et que vous ayez du mal à passer d’une pièce à l’autre. D’instinct, vous pensez que le problème vient des serrures qui grincent depuis un moment. Toutefois, en prenant le temps d’analyser la situation, vous réalisez que le problème réel vient de la charpente qui s’affaisse et qui coince les portes.


Pourtant, vous avez engagé le meilleur serrurier de la région. Il est même venu plus d’une fois pour réparer vos serrures qui sont maintenant complètement fonctionnelles. Mais vos portes ne s’ouvrent toujours pas. Pourquoi ? Parce que vous n’avez pas une vue d’ensemble convergente. Vous ne voyez que les serrures, et non l’ensemble de votre maison.


Vous devez d’abord prendre du recul et communiquer avec l’architecte qui a dessiné les plans de la maison. Celui-ci sera à même de vous indiquer où se trouvent les problèmes à résoudre en priorité.


Et sera-t-il capable de faire le travail du serrurier ? Absolument pas. Mais les deux experts travailleront ensemble à faire en sorte que vous puissiez mieux circuler dans votre maison.


Pensez numérique


Afin de donner à l’entreprise tous les atouts pour réussir, il faut inculquer, tant à l’équipe marketing et communication qu’à la haute direction, une culture numérique. Et avec cette culture, les différents services ne doivent plus penser en vase clos, mais bien de façon convergente.


Cette nouvelle façon de penser et de fonctionner permet à l’entreprise un échange des connaissances qui lui profite, mais surtout qui fait en sorte que sa clientèle sera mieux servie.


Connecter, échanger et inspirer pour mieux transformer


Si l’avènement d’un « monde numérique » a bouleversé le marketing pour plusieurs années, il n’en demeure pas moins qu’il faut encore faire de la formation. Il y a beaucoup à découvrir si l’on souhaite profiter pleinement des occasions qui s’offrent à nous.


Nous n’en sommes plus à ressasser les mêmes modèles. Il est maintenant question de comprendre, ensemble, comment dompter cette pensée unique et magnifique qui inspire les initiatives d’aujourd’hui et les succès de demain. Nous devons porter attention aux nouvelles pratiques formulées par la nouvelle génération et les structurer grâce à l’expérience des plus avertis. C’est un travail d’équipe, inspirant et porteur pour l’avenir.

Le savoir d'entreprise c'est quoi ?

Par l'intermédiaire du Savoir d'entreprise, Les Affaires souhaite offrir à ses lecteurs des connaissances de pointe provenant d'organisations désireuses de partager leur expertise.

Les contenus sont produits par le Service de contenu Les Affaires en collaboration avec l'organisation. Notez qu'à aucun moment, les journalistes de Les Affaires ne participent à la rédaction de ces articles. Pour plus d'information sur ce produit, veuillez communiquer avec

À la une

Le secteur aérien en marche vers une consolidation

18/08/2017 | AFP

La situation est très volatile en raison de la fragilité de plusieurs transporteurs.

Acheter une maison, quel mauvais investissement!

18/08/2017 | Daniel Germain

BLOGUE. Les jeunes se fourvoient en croyant que l’achat d’une maison représente un bon investissement. Voici pourquoi.

L'inflation annuelle s'accélère à 1,2 pour cent en juillet au Canada

Les signaux confirment la cible de la Banque du Canada.