La réalité virtuelle entre au supermarché

Publié le 26/03/2011 à 00:00, mis à jour le 04/04/2011 à 10:34

La réalité virtuelle entre au supermarché

Publié le 26/03/2011 à 00:00, mis à jour le 04/04/2011 à 10:34

Les codes 2D, ces petits carrés noir et blanc, éclosent un peu partout dans l'environnement urbain, et voici qu'ils fleurissent dans les épiceries. Sur les boîtes de céréales, par exemple, il suffit de scanner le code pour être dirigé vers un site Web proposant un jeu ou une vidéo. Les allées de votre magasin d'alimentation favori deviennent ainsi des parcours interactifs parsemés d'éléments virtuels.


" Les annonceurs désirent rapprocher leur message de l'endroit où la décision d'achat se prend. Le renvoi vers du contenu complémentaire, ce qu'on appelle réalité augmentée, permet une expérience plus riche, en HD et vécue en temps réel ", constate Jean-François Ouellet, professeur de marketing à HEC Montréal, qui indique qu'en 2013, il se vendra plus de téléphones intelligents que d'ordinateurs.


Par conséquent, cela met une pression énorme sur le réseau cellulaire. " La quantité de données et la vitesse à laquelle elles doivent être transmises augmentent exponentiellement, ce qui est une excellente nouvelle pour nous ", explique David Danovitch, ingénieur principal à l'usine d'IBM à Bromont. Les puces microélectroniques assemblées en Estrie entrent dans la fabrication des tours de téléphonie mobile. Plusieurs acteurs importants s'approvisionnent chez IBM à Bromont, dont Huawei, le premier fournisseur chinois d'équipement de télécommunications. " À la différence des produits made in China, les nôtres sont made for China ", s'amuse l'ingénieur.


Il n'y a pas que le réseau qui est sollicité. La puissance des appareils mobiles fera un bond de géant l'automne prochain, au moment où les téléphones 3D apparaîtront sur le marché. Ils seront aussi puissants qu'un petit ordinateur portable, et leur écran permettra, sans lunettes, de voir les icônes en perspective, comme au cinéma 3D. Déjà, des annonceurs réclament aux publicitaires des campagnes qui intègrent l'interactivité et la technologie 3D.


Le code 2D en croissance exponentielle


Montant des dépenses publicitaires dans des campagnes intégrant la réalité augmentée dans le monde


2009 : 100 000 $ US


2010 : 1,5 million $ US


2015 : 1,5 milliard $ US*


Source : Juniper Research. *Projection

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

La musique pour se faire entendre des jeunes

Édition du 18 Avril 2015 | Fanny Bourel

Les jeunes et la musique, c'est une histoire d'amour que les marques exploitent depuis plusieurs décennies. Toutefois, ...

Vers une autre génération de consommateurs

Édition du 18 Avril 2015 | Olivier Schmouker

DEMAIN EST DÉJÀ LÀ. Êtes-vous bien assis? Je l'espère, parce que je vais vous présenter un fait qui m'a renversé ...

OPINION Starbucks introduit La Boulange au Québec
Édition du 11 Avril 2015 | Valérie Lesage
Soyez fidèles à vos clients et ils vous le rendront
Édition du 11 Avril 2015 | Martine Turenne
Centraide du Grand Montréal: une machine bien huilée
Édition du 11 Avril 2015 | Anne Gaignaire
Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bourse: les marchés poursuivent leur recul, 5N Plus et Avigilon plongent

Mis à jour le 06/05/2015 | LesAffaires.com et AFP

Une déclaration de la présidente de la Fed a fait reculer les marchés boursiers mercredi. L'énergie a plombé Toronto.

Le marketing expérientiel ou comment abuser du mot «expérience» en commercialisation !

06/05/2015 | Stéphanie Kennan

BLOGUE. Le marketing expérientiel est souvent confondu avec le marketing événementiel.

Tarifs des projets pilotés par la Caisse: Michael Sabia se fait rassurant

Les usagers des projets d'infrastructures pilotés par la Caisse de dépôt n'ont pas à craindre les tarifs élevés.