Start-ups, remportez un million de dollars

Publié le 09/05/2017 à 16:52

Start-ups, remportez un million de dollars

Publié le 09/05/2017 à 16:52

Par Matthieu Charest

Amorcée en février dernier, la cinquième édition de la Tournée Fundica se conclura à Montréal, le 2 juin prochain. Après cet ultime arrêt, la grande finale couronnera une start-up parmi dix finalistes. À la clé, un investissement d’un million de dollars de l’ontarienne First Stone Venture Partners.


Chacune des huit villes canadiennes visitées par la Tournée produit un finaliste. Seules Toronto et Montréal font exception, puisqu’elles recevront toutes deux une seconde visite les 24 mai et 2 juin prochain. Et par le fait même, deux finalistes.


Pour tenter de ravir le magot, les start-ups (ou jeunes pousses) québécoises doivent s’inscrire en ligne sur le site Web de la Tournée au plus tard ce vendredi 12 mai. Au total, 20 inscrits seront sèlectionnés par ville.


Afin d’être éligible, une start-up doit être enregistrée sur le sol canadien, être en stade de démarrage ou de croissance, posséder une «composante technologique» et prévoir une augmentation de son chiffre d’affaires de plus de 50% au cours de la prochaine année.


En outre, si le thème de cette année est la réalité virtuelle, l’intelligence artificielle ou la réalité augmentée, les «pitchs» ne sont pas limités à ces secteurs.


Une fois choisies, les start-ups se rendront le 2 juin dans les bureaux de l’agence Sid Lee. Ce sera l’occasion de tenter d’émoustiller le jury, composé de banquiers, de capital-risqueurs, d’anges investisseurs et de représentants d’organisations gouvernementales.


Enfin, la start-up millionnaire sera dévoilée lors de la grande finale, dont les détails demeurent inconnus. Il est aussi possible, c’est arrivé par le passé, que le jury décide de diviser le prix entre deux start-ups.


Bien sûr, un processus exhaustif de diligence raisonnable sera mené pendant et après les présentations.


La Tournée Fundica est l’initiative de l’entreprise montréalaise éponyme, Fundica, qui propose un système de recherche d’investissements. 



 

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

L'investisseur dans BonLook et Spud.ca a 100M$ de plus à déployer

L'investisseur privé accompagne les PME dans leur phase d'expansion ou de repreneuriat.

Sophie Forest nommée ange investisseur de l'année au Canada

09/11/2017 | Denis Lalonde

Le prix récompense sa «contribution significative à l'évolution de l'investissement providentiel au Canada».

À la une

L'empreinte montréalaise dans Blade Runner 2049

Il n'y a pas que le réalisateur Denis Villeneuve qui a légué une empreinte québécoise au film Blade Runner 2049.

Pourquoi Buffett refuse de dépenser ses 116 milliards de liquidités

BLOGUE. Il voit un obstacle à pratiquement toutes les transactions potentielles.

À la Bourse comme aux Olympiques

Mis à jour à 10:10 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. En Bourse, cela signifie qu’il vaut mieux rester à l’intérieur de son cercle de compétences.