Pourquoi je préfère la créativité à l'innovation

Publié le 29/05/2018 à 11:44

Pourquoi je préfère la créativité à l'innovation

Publié le 29/05/2018 à 11:44

Par Nicolas Duvernois

Au Québec, le Cirque du Soleil représente un bon exemple de la force de la créativité. (Photo: LesAffaires.com)

La mi-mai est une de mes périodes préférées de l'année. Non seulement notre éternel hiver disparaît, mais on sent à travers la ville et même la province un vent de fraîcheur. Les «foodtrucks» ressortent des garages, les parcs se remplissent de flâneurs et la valse des évènements commence.


La semaine dernière, c'était autour de C2 Montréal de s'activer. Misant tout sur l'innovation et la créativité, C2 est un évènement qui tente de mettre en connexion une foule aussi disparate qu'intriguée. De banquier à chroniqueur environnemental, de «foodie» à chercheur en intelligence artificielle… le mélange des genres y règne.


Même si le coût du billet s'approche plus de celui d'un vol en classe affaires que d'un concert au Club Soda, cet événement est devenu un incontournable.


Depuis quelques années, les mots innovation et créativité ont remplacé les mots internet et mondialisation. Des mots «vides poches», comme je les appelle, qui veulent tout et rien dire à la fois. Mais quelle est leur réelle définition?


Selon le dictionnaire Larousse, l'innovation est un «ensemble du processus qui se déroule depuis la naissance d'une idée jusqu'à sa matérialisation (lancement d'un produit), en passant par l'étude du marché, le développement du prototype et les premières étapes de la production.»


La définition de la créativité se lit comme suit: «Capacité, faculté d'invention, d'imagination; pouvoir créateur.» Je vous le dis tout de suite, à choisir, je préfère la créativité!


À mes yeux, trop d'entreprises font le pari de l'innovation, alors que peu d'entre elles choisissent de miser sur la créativité. 


Plus floue et intangible, la créativité est plus difficile à faire passer à la majorité des gestionnaires que l'innovation. Pour beaucoup, l'innovation ne résulte qu'à l'amélioration d'un objet existant. Ajouter une caméra arrière dans une voiture ou utiliser un matériau moins lourd pour créer des bancs d'avions plus légers sont considérés comme de l'innovation. Mais pour vraiment se démarquer, il est indispensable d'y ajouter de la créativité.


Au Québec, le Cirque du Soleil représente un bon exemple de la force de la créativité. Rappelez-vous le cirque de notre enfance avec la personne qui se fait couper en deux, le lapin qui sort du chapeau et le clown qui trébuche. Voulant réinventer le cirque, Guy Laliberté aurait pu tout simplement faire comme les autres en modifiant un peu la formule et en concevant un numéro avec des phoques plutôt qu'avec des éléphants. 


Il a plutôt choisi de complètement réinventer l'industrie. Finis les animaux de scène, les numéros classiques et le lancer de couteaux. Le nouveau cirque était né. Celui où les costumes, la musique, les maquillages, les acrobaties aériennes et même marines volent la vedette. 


Innover pour innover c'est bien, mais créer pour innover, c'est encore mieux. En analysant les entreprises les plus innovantes de la planète, on s'aperçoit rapidement que, finalement, ce sont toutes des entreprises créatrices. 


Pendant que Nokia et Motorola se battaient afin de créer le cellulaire le plus léger ou l'écran le plus plat, Apple a décidé de lancer un téléphone qui nous permettait de naviguer sur Internet. Pendant que les salles de cinéma et les télédiffuseurs se battaient avec des cotes d'écoute de plus en plus petites, Netflix a choisi de lancer le véritable «cinéma-maison». 


Avec ce constat, on réalise que la véritable innovation passe donc par la créativité et non seulement par un avancement technologique. Nous avons la chance au Québec de vivre dans une société extrêmement créative.


Notre langue, notre culture, notre complexité, nos universités et nos multiples origines font du Québec un terreau fertile pour la créativité… profitons-en!


 

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Une nouvelle blogueuse sur notre site web: Élise ­Boutin ­Michaud

Édition du 22 Septembre 2018 | Les Affaires

« Chassés-croisés » est le nom du nouveau blogue d’Élise Boutin ...

Une nouvelle blogueuse sur notre site web : Anne Marcotte

Édition du 08 Septembre 2018 | Les Affaires

« On va se dire les vraies affaires » est le nom du nouveau blogue d'Anne Marcotte sur lesaffaires.com. « L'instinct ...

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: