L'année 2013 sera meilleure que 2012, selon un sondage BMO

Publié le 04/10/2012 à 13:35, mis à jour le 04/10/2012 à 16:19

L'année 2013 sera meilleure que 2012, selon un sondage BMO

Publié le 04/10/2012 à 13:35, mis à jour le 04/10/2012 à 16:19

Par La Presse Canadienne

Une majorité de propriétaires de petites et moyennes entreprises croient que l'année 2013 sera meilleure que 2012, indique un sondage publié jeudi par la Banque de Montréal (TSX:BMO).


Le plus récent rapport de BMO sur la confiance des petites entreprises indique ainsi que 72 pour cent des propriétaires sont optimistes quant à leur performance financière et à la stabilité de l'économie.


Ce rapport, qui produit un indice mesurant le niveau de confiance des propriétaires de PME, regroupe des mesures des performances économiques actuelles, des prévisions pour l'an prochain et des perspectives de croissance.


Selon BMO, l'indice de 2012 se situe à 63 points sur 100.


Soixante-douze pour cent des propriétaires ont décrit leur performance économique en 2012 comme étant bonne ou excellente, tandis que 56 pour cent des personnes interrogées ont dit croire que 2013 serait meilleure, et que 50 pour cent s'attendent à ce que leurs entreprises prennent de l'expansion l'an prochain. 


Ces résultats surviennent alors que les perspectives économiques se sont assombries au cours des derniers mois, la croissance économique se révélant inférieure aux attentes au Canada et ailleurs dans le monde. La crise européenne continue d'ailleurs d'occuper la une des journaux, ajoutant aux craintes des entrepreneurs.


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

À la une

Et si Trump était réélu en 2020?

23/06/2018 | François Normand

ANALYSE - On sous-estime les appuis du président et on surestime la capacité des démocrates de rebondir.

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Risque élevé de guerre commerciale à l'échelle mondiale, estime Leitao

Le risque d'une guerre commerciale globale est élevé, selon le ministre des Finances Carlos Leitao, qui ...