L'année 2013 sera meilleure que 2012, selon un sondage BMO

Publié le 04/10/2012 à 13:35, mis à jour le 04/10/2012 à 16:19

L'année 2013 sera meilleure que 2012, selon un sondage BMO

Publié le 04/10/2012 à 13:35, mis à jour le 04/10/2012 à 16:19

Par La Presse Canadienne

Une majorité de propriétaires de petites et moyennes entreprises croient que l'année 2013 sera meilleure que 2012, indique un sondage publié jeudi par la Banque de Montréal (TSX:BMO).


Le plus récent rapport de BMO sur la confiance des petites entreprises indique ainsi que 72 pour cent des propriétaires sont optimistes quant à leur performance financière et à la stabilité de l'économie.


Ce rapport, qui produit un indice mesurant le niveau de confiance des propriétaires de PME, regroupe des mesures des performances économiques actuelles, des prévisions pour l'an prochain et des perspectives de croissance.


Selon BMO, l'indice de 2012 se situe à 63 points sur 100.


Soixante-douze pour cent des propriétaires ont décrit leur performance économique en 2012 comme étant bonne ou excellente, tandis que 56 pour cent des personnes interrogées ont dit croire que 2013 serait meilleure, et que 50 pour cent s'attendent à ce que leurs entreprises prennent de l'expansion l'an prochain. 


Ces résultats surviennent alors que les perspectives économiques se sont assombries au cours des derniers mois, la croissance économique se révélant inférieure aux attentes au Canada et ailleurs dans le monde. La crise européenne continue d'ailleurs d'occuper la une des journaux, ajoutant aux craintes des entrepreneurs.

Sur le même sujet

10 choses à savoir lundi

02/10/2017 | Alain McKenna

Une fontaine à sous virtuels de BMO à Montréal, le Canada au sommet de la bulle, les usagées électriques ont la cote!

Cominar : la suite

Édition du 30 Septembre 2017 | François Pouliot

Tiens, tiens, voilà le marché qui reprend espoir. Est-ce que cette fois pourrait être la bonne ?On avait traité de ...

À la une

Budget du Québec: mais pourquoi se met-on toujours à risque?

BLOGUE. L'utilisation de la réserve budgétaire est une grande imprudence. À qui la faute? À nous.

Si une équipe sportive peut faire de l'analytique, vous aussi!

BLOGUE. Le Big Data peut donner l’impression aux petites entreprises qu’elles ne sont pas concernées. Pourtant...

MTY: une erreur aux cartes-cadeaux ampute 13% au bénéfice, l'action perd 4%

Un retraitement comptable des cartes-cadeaux américaines de Cold Stone punit le franchiseur en Bourse.