Jeux vidéo indie: Desjardins remet 750 000$ à La Guilde des développeurs de jeux vidéo indépendants

Publié le 16/01/2019 à 14:54, mis à jour le 16/01/2019 à 15:50

Jeux vidéo indie: Desjardins remet 750 000$ à La Guilde des développeurs de jeux vidéo indépendants

Publié le 16/01/2019 à 14:54, mis à jour le 16/01/2019 à 15:50

Par Catherine Charron

Guy Cormier et le président de La Guilde des développeurs de jeux vidéo indépendants, Louis-Félix Cauchon (Photo: Sylviane Robini)

La coopérative La Guilde des développeurs de jeux vidéo indépendants s’est vu remettre une enveloppe de 750 000 $ du Mouvement Desjardins, l’une des plus grosses cagnottes tirées du Fonds de 100 M$.


Avec ce coup de pouce financier, l’OBNL pourra bonifier son offre de services aux entreprises membres de la coopérative, ce qui s’inscrit directement dans la mission du Fonds selon le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier.


À travers cette somme remise au cours des trois prochaines années à La Guilde, « on aide concrètement 162 jeunes entrepreneurs du Québec à pouvoir se donner encore plus de moyens, de capacités pour prendre leur élan et grandir », explique-t-il.


La Guilde développera une plateforme numérique pour faciliter les échanges entre les studios membres, et rendra plus accessibles les nombreux services offerts par la COOP.


À l’heure actuelle, ce sont 2 200 personnes qui bénéficient de l’assurance collective, des services de comptabilité et de demandes de crédits d’impôt et de subventions mis à la disposition des membres de La Guilde pour ne nommer que ceux-là.


La Caisse d’économie solidaire Desjardins, qui fait affaire avec la coopérative depuis ses débuts, a contribué à la hauteur de 10 000 $ à cette somme remise par le Mouvement Desjardins. C’est d’ailleurs elle, de concert avec la Caisse du Complexe Desjardins, qui a soumis la candidature de la coopérative au Fonds.


D'autres investissements en vue 


En 2019, le Fonds, qui avait déjà injecté entre 52 et 53 millions de dollars dans plusieurs dizaines de projets, continuera de distribuer des enveloppes à travers différentes régions du Québec.


Guy Cormier se réjouit de l’efficacité du processus de sélection des nouvelles initiatives: « le fait que ce soit des gens près de la communauté [les directeurs de caisses] qui recommandent les projets, on constate après deux ans que ça donne un effet d’entraînement ».

À suivre dans cette section


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Faites comme le Washington Post, écoutez ce que veut votre client

BLOGUE. Peu importe le type d’organisation et les technologies employées, le secret d’un service à la ...

Desjardins apprivoise les investissements dans le cannabis

« C’est une approche défensive plutôt qu’agressive, nous ne sommes pas dans le développement d’un nouveau marché.»

À la une

10 choses à savoir lundi

Google veut la taxe municipale, le virage électrique de Pétro-Canada, cette appli empêche les femmes de fuir le pays.

FNB: Comment Banque Nationale Investissements veut faire sa place

En entrevue, Annamaria Testani, vice-présidente chez BNI, nous explique sa stratégie.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés lundi

06:59 | LesAffaires.com et AFP

«Les chiffres depuis le début de l'année ont l'air très solides.»