Un MBA fait-il de vous un meilleur pdg?

Publié le 22/01/2010 à 18:06

Un MBA fait-il de vous un meilleur pdg?

Publié le 22/01/2010 à 18:06

Par Aude Marie Marcoux
Les pdg possédant un MBA sont-ils vraiment de meilleurs leaders? La réponse peut dépendre de l'âge de ces derniers, selon Morten T. Hansen, professeur de gestion à l'University of California, et Herminia Ibarra, professeure en comportement organisationnel à l'Insead.

Selon leur analyse et leur classement de la performance de plus de 2000 pdg à travers le monde, les pdg ayant un MBA se sont en moyenne mieux classés que les pdg sans MBA.

Toutefois, les professeurs estiment que cet effet semble en déclin. En ayant divisé l'échantillon selon l'année à laquelle le pdg est entré en fonction, et ce, en prenant l'an 2000 comme année de division en les deux groupes (c'est-à-dire ceux qui ont commencé avant ou après 2000), ils ont trouvé que l'avantage du MBA est supérieur pour les pdg étant entrés en fonction avant 2000 (de 40 à 108 places supérieures dans le classement).

«La valeur du MBA, en termes de performance, a-t-elle diminué avec le temps? C'est une hypothèse», affirment les professeurs.
         
Pour en savoir plus...
 

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

À la une

Vous avez des questions au sujet de votre retraite?

En participant à la Clinique Retraite de Les Affaires, vous pourriez avoir des réponses. Appel de candidatures.

Le faux débat de l'immigration

BLOGUE INVITÉ. Je suis fils d’immigrant. Mon père, bourguignon d’origine, est arrivé ...

Goodfood, Desjardins fait grimper le titre de 4%

Goodfood devient un partenaire de choix pour les épiciers et pourrait même devenir une cible d'acquisition.