Travailler en français: le bilinguisme très présent

Publié le 28/11/2012 à 10:58, mis à jour le 28/11/2012 à 10:58

Travailler en français: le bilinguisme très présent

Publié le 28/11/2012 à 10:58, mis à jour le 28/11/2012 à 10:58

Bien qu’une majorité de Québécois utilisent le français comme langue principale de travail, le bilinguisme est en hausse, surtout dans la région de Montréal.


L’Office québécois de la langue française (OQLF) en vient à cette conclusion, à la suite de nouvelles études rendues publiques mardi sur l’évolution du français dans les milieux de travail. Ces études se basent principalement sur des données des recensements de 2006 et de 2010, mais également des recensements précédents, pour dresser un portrait de la situation à partir de 1971.


La présidente-directrice générale de l’OQLF, Louise Marchand, estime que le principal défi pour son organisme est de «trouver le juste équilibre entre le droit de travailler en français, garanti par la Charte de la langue française, et les besoins spécifiques des entreprises en matière de postes bilingues».


Selon les dernières données de 2010, 89% des Québécois utilisent le français comme langue principale de travail – c’est-à-dire pendant au moins la moitié du temps –, alors que la proportion descend à 80% pour la région de Montréal.


Cela constitue un recul de 2 points par rapport aux chiffres de 1989 pour l’ensemble du Québec – et de 5 points en ce qui concerne la région de Montréal.


De 1971 à 1989, la proportion des travailleurs parlant principalement le français dans leur milieu de travail avait considérablement augmenté: elle était passée de 83% à 91% au Québec, et de 69% à 85% dans la région de Montréal.


À suivre dans cette section

Ce qui fait courir les foules
Édition du 29 Novembre 2014 | Dominique Froment

Sur le même sujet

Qu'est-ce qui vous motive à fond au travail?

BLOGUE. Découvrez ici quels sont les vrais moteurs de votre motivation. Et comment en user pour briller au travail.

À quoi bon rester fidèle à votre employeur?

25/11/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Saviez-vous qu'en étant fidèle à son employeur un salarié s'appauvrit par rapport à celui qui lui est infidèle?

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

La Bourse du Québec Inc. en voie de déclasser Toronto pour une deuxième année de suite

16:13 | Yannick Clérouin et Rachel Tousignant

La chute des poids lourds pétroliers permet à la Bourse québécoise d’accroître l'écart avec la Bourse de Toronto.

L'OPEP serait-elle en train de tuer Énergie Est?

BLOGUE. Quelle est la plus importante embûche pour Énergie Est? Gabriel Nadeau-Dubois ou l'OPEP?

Les cinq détaillants «wow» du Québec

Édition du 29 Novembre 2014 | Les Affaires

Léger dévoile en exclusivité avec Les Affaires son Indice Wow des chaînes offrant la meilleure expérience de magasinage.