Travailler en français: le bilinguisme très présent

Publié le 28/11/2012 à 10:58, mis à jour le 28/11/2012 à 10:58

Travailler en français: le bilinguisme très présent

Publié le 28/11/2012 à 10:58, mis à jour le 28/11/2012 à 10:58

Bien qu’une majorité de Québécois utilisent le français comme langue principale de travail, le bilinguisme est en hausse, surtout dans la région de Montréal.


L’Office québécois de la langue française (OQLF) en vient à cette conclusion, à la suite de nouvelles études rendues publiques mardi sur l’évolution du français dans les milieux de travail. Ces études se basent principalement sur des données des recensements de 2006 et de 2010, mais également des recensements précédents, pour dresser un portrait de la situation à partir de 1971.


La présidente-directrice générale de l’OQLF, Louise Marchand, estime que le principal défi pour son organisme est de «trouver le juste équilibre entre le droit de travailler en français, garanti par la Charte de la langue française, et les besoins spécifiques des entreprises en matière de postes bilingues».


Selon les dernières données de 2010, 89% des Québécois utilisent le français comme langue principale de travail – c’est-à-dire pendant au moins la moitié du temps –, alors que la proportion descend à 80% pour la région de Montréal.


Cela constitue un recul de 2 points par rapport aux chiffres de 1989 pour l’ensemble du Québec – et de 5 points en ce qui concerne la région de Montréal.


De 1971 à 1989, la proportion des travailleurs parlant principalement le français dans leur milieu de travail avait considérablement augmenté: elle était passée de 83% à 91% au Québec, et de 69% à 85% dans la région de Montréal.


À suivre dans cette section

Dans la jungle du réseautage
Édition du 25 Octobre 2014 | Les Affaires

Sur le même sujet

Événements d'affaires: voler, glisser, grimper, galoper... en équipe!

Édition du 25 Octobre 2014 | Claudine Hébert

En panne d'idées pour la sortie de bureau annuelle? Voici des adresses pour célébrer l'esprit d'équipe à la fin ...

Les trois lois fondamentales de la créativité

22/10/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Des lois établies, après mûres réflexions, par le prodige qu'était Isaac Asimov.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bourses: New York et Toronto ne décélèrent pas

Il y a 35 minutes | La Presse Canadienne

Les marchés boursier nord-américains sont toujours en mode rattrapage à la faveur des chiffres ...

Le pétrole met le huard à risque

À son plus bas niveau depuis cinq ans, le huard pourrait descendre encore si les cours du pétrole ne remontent pas.

Disparition des marques Jacob et Magnan : que le meilleur gagne

Après une saga de quelques mois, Jacob disparaîtra définitivement du paysage commercial québécois.