Réseauter... quand on déteste ça

Publié le 01/12/2009 à 00:00

Réseauter... quand on déteste ça

Publié le 01/12/2009 à 00:00

Tout a été dit sur l'importance du réseautage pour une carrière. Cependant, que faire si l'idée d'aller dans un 5 à 7 vous donne des palpitations ? J'ai posé la question à une experte, Roxane Duhamel, présidente de RD Marcom et associée principale chez Lise Cardinal.

N'est-il pas plus simple de se limiter au réseautage en ligne ? Il est vrai que c'est efficace et que vous devez y avoir une présence, ne serait-ce que sur LinkedIn. Mais le réseautage traditionnel demeure incontournable. À preuve, plusieurs groupes virtuels organisent à l'occasion des rencontres en personne.

Commencez par réseauter sur votre propre terrain. Objectif : vous faire connaître par d'autres personnes que les membres de votre équipe. Saluez les collègues que vous croisez. Dans l'ascenseur ou quand vous faites la queue à la cafétéria, parlez aux gens. Reparlez-leur quand vous les rencontrez de nouveau. Ce n'est pas compliqué, et après quelques échanges, votre réseau se sera agrandi. Soyez à l'affût et partagez avec vos nouveaux contacts toute information susceptible de les aider. Contribuez aussi au bulletin interne. Et surtout, participez aux activités sociales, même si cela vous ennuie. Chaque fois, fixez-vous pour objectif de rencontrer une, deux, trois personnes nouvelles... Plus facile encore : faites partie d'un comité ; les contacts viendront d'eux-mêmes. Autrement dit, rendez service et vous aurez déjà fait un grand pas.

En dehors du travail, dans un premier temps, concentrez-vous sur une ou deux associations, histoire de ne pas partir de zéro sans cesse. Vous êtes timide ? Arrivez tôt aux activités ; ce sera moins gênant. Si vous trouvez difficile d'entrer dans une conversation, abordez plutôt les personnes seules ; d'autres se joindront probablement à vous. Vous pouvez aussi demander aux personnes que vous connaissez ou à un organisateur de vous présenter. L'idéal : soyez bénévole ; cela facilite le réseautage. Et puis, les 5 à 7 sont moins pénibles quand on a des tâches à accomplir.

Vous êtes vraiment nul ? Lisez Réseautage d'affaires : mode de vie, par Lise Cardinal et Roxane Duhamel, Montréal, Transcontinental, 2004, 264 p.

aplus@transcontinental.ca

À suivre dans cette section


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés lundi

Il y a 25 minutes | LesAffaires.com et AFP

«Les chiffres depuis le début de l'année ont l'air très solides.»

Titres en action: Amazon, BlackBerry, Facebook...

Mis à jour il y a 10 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

10 choses à savoir lundi

Il y a 35 minutes | Alain McKenna

Google veut la taxe municipale, le virage électrique de Pétro-Canada, cette appli empêche les femmes de fuir le pays.