Regain d'optimisme chez les salariés québécois

Publié le 14/01/2013 à 10:19, mis à jour le 14/01/2013 à 16:32

Regain d'optimisme chez les salariés québécois

Publié le 14/01/2013 à 10:19, mis à jour le 14/01/2013 à 16:32

Par Olivier Schmouker

Leur moral est meilleur qu'il ne l'était au début de 2012. Photo: Bloomberg

Les salariés québécois sont un peu plus optimistes en ce début d'année qu'ils ne l'étaient à pareille date l'an dernier. Ils sont en effet plus nombreux à croire que leur entreprise va se mettre à embaucher, à offrir davantage de programmes de formation et à s'équiper en nouvel équipement, selon un sondage mené par Pollara pour le compte de BMO.


Ainsi, 27% des salariés québécois considèrent que leur employeur va procéder cette année à des embauches supplémentaires, ce qui représente une hausse de 12 points de pourcentage en l'espace d'une année. En ce qui concerne la formation des employés, le gain est de 17 points de pourcentage, à 35%. Quant aux nouveaux équipements, la progression est de 16 points de pourcentage, à 39%.


Cela étant, les Québécois sont les moins optimistes des Canadiens. De fait, à l'échelle nationale, les pourcentages sont les suivants :


> Embauche d'employés supplémentaires : 38% au Canada (27% au Québec);


> Formation des employés : 42% (35% au Québec);


> Nouveaux équipements : 45% (39% au Québec).


Les plus optimistes sont les Albertains, avec des pourcentages de respectivement 52, 55 et 55%.


«Les entreprises cherchent à devenir aussi compétitives que possible, et pour y parvenir, elles peuvent chercher à profiter des taux d'intérêt historiquement bas pour financer leurs plans de croissance et augmenter leur bassin d'employés talentueux », dit Steve Murphy, premier vice-président, services bancaires aux entreprises, de BMO Banque de Montréal.


«Bien que l'économie canadienne dans son ensemble ralentisse, l'emploi demeure solide, et le taux de chômage a même récemment diminué», poursuit Douglas Porter, économiste en chef délégué, de BMO Marchés des capitaux. Et d'ajouter : «Ces derniers mois, le taux de chômage a atteint son niveau le plus bas en quatre ans, à un peu plus de 7%, et il pourrait bien descendre encore plus bas, plus tard durant l'année.»

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

8 questions à se poser pour faire progresser son entreprise

Mis à jour le 07/11/2013

BLOGUE. Lorsque vous décidez de garder le focus afin de faire croître votre entreprise, vous avez une ...

Savez-vous pourquoi on vous dit «NON»?

Mis à jour le 31/10/2013

BLOGUE. Comme toute personne désirant réaliser un projet qui lui tient à coeur, vous devez, en ...

OPINION Pourquoi le voyage est gagnant pour un entrepreneur
Mis à jour le 30/10/2013
Avez-vous une routine sur les médias sociaux ?
Mis à jour le 23/10/2013
Ugoburo, quand l'expérience rapporte !
Mis à jour le 18/10/2013
Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Selon le FMI, la Grèce aura besoin d'au moins 50 milliards d'euros

La Grèce aurait besoin d'un allègement de sa dette et d'un versement d'un prêt de 50 milliards d'euros, dit le FMI.

Le mélodrame grec générera-t-il des occasions d'achat en Bourse?

BLOGUE. Si la Bourse piquait réellement du nez, des occasions d’investir dans de belles sociétés se présenteraient.

Perdre de l'argent avec les obligations

12:38 | Jean Gagnon

L’année 2015 sera-t-elle celle qui fera finalement perdre de l’argent aux détenteurs d'obligations?