Quand deux tĂȘtes valent mieux qu'une

Publié le 04/06/2011 à 00:00, mis à jour le 07/10/2013 à 10:59

Quand deux tĂȘtes valent mieux qu'une

Publié le 04/06/2011 à 00:00, mis à jour le 07/10/2013 à 10:59

Par Dominique Froment

Traditionnellement, le chef de la direction financière (CFO) cumule les fonctions liées aux finances et aux investissements. Or, devant une tâche qui se complexifie, de plus en plus d'entreprises choisissent de séparer ces deux fonctions.


" Une personne ne suffit plus ", estime Jean Trudel, qui a récemment été nommé chef de la direction des investissements (CIO) et v.-p. principal aux communications d'Innergex.


" Dans les entreprises qui ont besoin de beaucoup de capitaux [capitalistiques ou capital-intensive], comme Innergex, cette tendance est évidente ", affirme M. Trudel, qui relève directement du président. Innergex a une directrice qui s'occupe des relations avec les investisseurs et qui relève de M. Trudel.


Des entreprises se sont aperçues que la fonction " finances ", qui porte sur la comptabilité et la fiscalité, et la fonction " investissements ", qui a trait à la recherche de financement et aux relations avec les investisseurs, requéraient des habiletés très différentes.


Michel Magnan, professeur de comptabilité à l'École de gestion John-Molson de l'Université Concordia, note que la fonction liée aux relations avec les investisseurs se professionnalise. " Les investisseurs sont de plus en plus raffinés et exigeants ; ils posent des questions très pointues. Et il faut non seulement faire passer le message de la direction aux investisseurs, mais encore relayer le message des investisseurs à la direction. "


Parallèlement, la fonction de chef des finances s'est complexifiée avec les nouvelles règles de gouvernance. D'où la difficulté de cumuler les deux fonctions. " Les relations avec les investisseurs, ce n'est plus seulement répondre aux appels téléphoniques. Cela demande une expertise poussée dans les communications, croit aussi Louis Hébert, professeur à HEC Montréal. Bien comprendre la stratégie de l'entreprise, bien la transmettre, traduire les attentes des actionnaires, ça ne fait pas nécessairement partie des compétences d'un CFO. "


CHEF DE LA DIRECTION FINANCE


Comptabilité


Fiscalité


Gouvernance


CHEF DE LA DIRECTION INVESTISSEMENTS


Recherche de financement


Relations avec les investisseurs


Analyse des cibles d'acquisition

À suivre dans cette section

Dans la jungle du réseautage
Édition du 25 Octobre 2014 | Les Affaires

Sur le même sujet

8 questions Ă  se poser pour faire progresser son entreprise

Mis à jour le 07/11/2013

BLOGUE. Lorsque vous décidez de garder le focus afin de faire croître votre entreprise, vous avez une ...

Savez-vous pourquoi on vous dit «NON»?

Mis à jour le 31/10/2013

BLOGUE. Comme toute personne désirant réaliser un projet qui lui tient à coeur, vous devez, en ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut Ă©viter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le gĂ©ant Procter & Gamble a annoncĂ© qu’il comptait se sĂ©parer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face Ă  leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-SĂ©lect.