Peut-on se passer des plus de 55 ans ?

Publié le 27/11/2010 à 00:00, mis à jour le 30/11/2010 à 09:43

Peut-on se passer des plus de 55 ans ?

Publié le 27/11/2010 à 00:00, mis à jour le 30/11/2010 à 09:43

Chez SécuriGroupe, le meilleur vendeur a 76 ans ! L'idée d'embaucher du personnel d'expérience allait de soi pour ce cabinet de services financiers qui cible les plus de 50 ans pour combler ses postes vacants.


"Comme nous sommes spécialisés auprès des 50 ans et plus, nos clients apprécient le fait d'être servi par des gens qui comprennent leurs besoins", indique Johanne Murphy, présidente de l'entreprise qui compte 60 % de baby-boomers dans ses rangs.


Le domaine des assurances n'est pas le seul domaine qui apprécie l'expérience des boomers. Plusieurs secteurs offrants des emplois saisonniers ou flexibles les recrutent également, comme l'horticulture. Depuis six ans, HortiCompétences embauche des têtes grises aux pouces verts pour son programme de jumelage avec des centres de jardinerie.


"Plusieurs d'entre eux sont passionnés par les plantes et ils ont toujours jardiné. Nous leur offrons une formation de trois jours, notamment sur le service à la clientèle. Ils sont ensuite intégrés en entreprise comme conseiller pendant une saison", indique Catherine Lamothe, chargée de projet.


Snowbirds demandés


Travailler quelques mois par année est une formule gagnante pour les personnes qui veulent combiner travail et retraite, estime le Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (CQRHT). "Pour ceux qui n'ont pas nécessairement besoin de gagner leur vie et qui cherchent à avoir du plaisir au travail, cela peut être une option intéressante", indique Adèle Girard, directrice générale.


Il y a six ans, un projet pilote a vu le jour dans les bureaux d'information touristique des Cantons-de-l'Est afin d'intégrer des travailleurs au mitan de leur vie. "Pour les 10 postes offerts, nous avons reçu 300 CV", raconte Mme Girard. L'initiative a permis d'ouvrir les bureaux plus longtemps en automne, alors que les étudiants sont de retour sur les bancs de l'école, mais aussi d'aller chercher des personnes connaissant bien leur région.

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

Les firmes face à des attentes nouvelles de leurs employés

Édition du 06 Mai 2017 | Anne Gaignaire

Vieillissement des CPA, féminisation, départ de certains talents vers le monde des entreprises, diversification des ...

Le grand retour du locatif en 2017

26/10/2016 | Matthieu Charest

Une forte croissance du marché locatif résidentiel va marquer 2017, prévoit un rapport de la firme PwC.

À la une

L'empreinte montréalaise dans Blade Runner 2049

Il n'y a pas que le réalisateur Denis Villeneuve qui a légué une empreinte québécoise au film Blade Runner 2049.

Pourquoi Buffett refuse de dépenser ses 116 milliards de liquidités

BLOGUE. Il voit un obstacle Ă  pratiquement toutes les transactions potentielles.

Ă€ la Bourse comme aux Olympiques

Mis à jour à 10:10 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. En Bourse, cela signifie qu’il vaut mieux rester à l’intérieur de son cercle de compétences.