Mode d'emploi pour un monde sans emploi


Édition du 07 Mai 2016

Le salariat recule. Nous sommes à l'ère du travail indépendant et de la marchandisation de soi. Qui gagne ? Qui perd ? Entreprises, travailleurs, gouvernements, quelles sont désormais les responsabilités de chacun ?


«L'emploi est un phénomène du 20e siècle», rappelle le Britannique Jon Husband, auteur de Wirearchy, un ouvrage qui explore le futur du travail. Le salariat, et le contrat social qui s'y rattache, ne remontent qu'à la Seconde Guerre mondiale, ajoute-t-il. La relation employés-employeurs a connu quelques décennies glorieuses jusqu'à ce que la financiarisation de l'économie s'en mêle. Licenciements, rationalisations et fusions ont affaibli ce contrat. Les progrès technologiques ont fait le reste.


Le recul du travail salarié est un phénomène planétaire, souligne le Forum économique mondial. D'ici 2020, les 15 économies avancées et émergentes les plus importantes auront créé 2 millions d'emplois... mais en auront aussi éliminé 7 millions.


Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Coveo embauchera 225 nouveaux employés d'ici 2020

13/11/2018 | lesaffaires.com

Situé dans la gare Windsor, les bureaux, qui seront agrandit, abritent déjà 75 travailleurs de l’entreprise.

La Presse cherche 37 départs volontaires à la retraite

La Presse compte environ 230 employés dans la salle de rédaction, sur un total de 550.

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

06:53 | LesAffaires.com et AFP

«Le cours du pétrole reste le sujet le plus sensible pour les marchés.»

Titres en action: Alstom, Tencent, Samsung...

06:53 | LesAffaires.com et AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Le bénéfice de Loblaw plonge au troisième trimestre

Il y a 58 minutes | La Presse Canadienne

Ça représente une dégringolade de près de 88 pour cent.