Les liens entre réussite personnelle et réussite professionnelle

Offert par Les Affaires


Édition du 13 Février 2016

Les liens entre réussite personnelle et réussite professionnelle

Offert par Les Affaires


Édition du 13 Février 2016

Par Les Affaires

[Photo : Shutterstock]

Je n'ai jamais compris cette opposition que l'on met entre réussite dans la vie et réussite de sa vie, et ce, tant pour les femmes que pour les hommes. Bien sûr, il y a des défis, mais la vie personnelle en comporte énormément, même si on n'a pas à la croiser avec la vie professionnelle. Et la vie professionnelle de ceux qui sont sans famille n'est pas non plus un jardin de roses.


Réussir ne se limite pas à obtenir tel poste ou tel revenu. Réussir, c'est atteindre ses objectifs. Or, déterminer ses propres objectifs est un processus aussi important qu'exigeant, qui se poursuit tout au long de la vie. Cela implique nécessairement pour la personne de se connaître suffisamment pour préciser ses valeurs les plus importantes, sa motivation fondamentale, ses talents, son énergie, les projets et surtout les personnes et les groupes de personnes qui l'animent.


C'est un aller-retour constant entre vouloir, faire, évaluer et revoir. Il y a toujours plus de forces et de talents à l'intérieur d'une personne que ce qu'elle pourra exploiter dans une seule vie. Si elle ne les déploie pas suffisamment, elle s'en trouvera attristée, voire déprimée, souvent sans trop savoir pourquoi. Si elle ne les connaît pas suffisamment, elle sera à la remorque des souhaits, voire des exigences des autres à son égard. Si elle veut tout faire, elle s'épuisera. Des choix sont à faire et à refaire !


La connaissance de ses forces et de ses talents est tout aussi importante que le respect de ses limites. Il ne s'agit pas uniquement de connaître la quantité d'énergie dont elle dispose, mais la nature des projets qui l'énergisent.


Ce n'est pas que la société, ce ne sont pas que les employeurs ou les actionnaires qui veulent que l'on performe. Nous avons tous besoin de performer, de nous réaliser, d'éprouver la satisfaction qui découle de la mise en oeuvre de nos talents. Se réaliser, c'est porter sur la scène extérieure ce qu'on a de si précieux en soi. C'est participer à un projet plus grand que soi. C'est partager des succès collectifs. C'est en faire bénéficier les autres.


Le bonheur de s'accomplir professionnellement participe à la réussite personnelle. Revenir à la maison en étant fier et fière de nos accomplissements nourrit positivement l'image que nos enfants se font de la vie adulte et donne du sens à leur propre développement. Être heureux dans sa vie personnelle enrichit sa vie professionnelle et réciproquement. Ce ne sont pas des vases communicants où ce qu'on enlève à l'un bénéficie nécessairement à l'autre. À condition de faire des choix qui tiennent compte de qui on est, à chacune des étapes de notre vie et de notre carrière.


Il est vrai que les défis ne sont pas exactement les mêmes pour les femmes que pour les hommes. Le 8 mars, Journée internationale de la femme, nous aborderons la réussite d'un point de vue féminin (pour information, consultez le www.femmesetreussite.com).


Rose-Marie Charest, psychologue et conférencière


Contactez-nous à redactionlesaffaires@tc.tc

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: