Hausse du salaire minimum : un défi comme tant d'autres pour Metro


Édition du 26 Août 2017

La facture annuelle de 50 millions de dollars est impressionnante pour Metro (MRU, 41,92 $), mais l'épicier est bien équipé pour s'ajuster à la hausse de 21 % du salaire minimum en Ontario l'an prochain.
Sept analystes sur huit ont réduit leurs cours cibles, mais la ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Voici comment «acheter canadien» à l'épicerie

Apporter son patriotisme au supermarché est plus facile à dire qu'à faire. Voici un petit guide pratique.

À surveiller: BRP, Canopy, Empire

Que faire avec les titres de BRP, Canopy Growth et Empire?

À la une

Des données «portables» pour les internautes

20/07/2018 | AFP

Des géants de la tech, dont Facebook, promettent de faciliter la portabilité des données

Le Club Med «made in Quebec» porte maintenant un nom

20/07/2018 | Catherine Charron

Dites bonjour au Club Med Québec Charlevoix.

Le Japon renoue avec le blé canadien

Le Japon avait interrompu ses importations après la découverte de blé génétiquement modifié et non autorisé en Alberta.