Former les futurs patrons au-delà des frontières


Édition du 16 Janvier 2016

David Risterucci, 40 ans, est français. En 2013, il a choisi de suivre le programme de MBA pour cadres offert en partenariat par l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal (ESG UQAM) et l'Université Paris-Dauphine, qui donne ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Concilier travail, famille et MBA: comment survivre?

Édition du 27 Janvier 2018 | Nathalie Vallerand

Le jeu en vaut-il la chandelle? Toutes les personnes qui sont passées par un MBA s'entendent pour dire que ou ! ...

Pourquoi prêter son entreprise au jeu des études de cas

Édition du 28 Janvier 2017 | Anne Gaignaire

MBA POUR CADRES ET DIRIGEANTS. Les entreprises se pressent auprès des étudiants en MBA, qui ont des études de ...

À la une

Les Affaires anime et diffuse le débat sur les enjeux environnementaux montréalais

24/09/2018 | lesaffaires.com

Le débat pré-électoral sur les enjeux environnementaux sera diffusé en direct sur LesAffaires.com dès 19h30.

Nos déchets, ce nouvel or brun

Édition du 28 Juillet 2018 | Alain McKenna

L’économie de marché ­peut-elle sauver la planète?  ­Oui, répond d’emblée l’Alliance canadienne pour l’innovation.

«Le véritable enjeu de la SAQ»... de 2005 à aujourd'hui

#90ansenaffaires | On parle beaucoup de la Société des alcools du Québec (SAQ) du Québec ces derniers jours...