Former les futurs patrons au-delà des frontières


Édition du 16 Janvier 2016

David Risterucci, 40 ans, est français. En 2013, il a choisi de suivre le programme de MBA pour cadres offert en partenariat par l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal (ESG UQAM) et l'Université Paris-Dauphine, qui donne ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Concilier travail, famille et MBA: comment survivre?

Édition du 27 Janvier 2018 | Nathalie Vallerand

Le jeu en vaut-il la chandelle? Toutes les personnes qui sont passées par un MBA s'entendent pour dire que ou ! ...

Pourquoi prêter son entreprise au jeu des études de cas

Édition du 28 Janvier 2017 | Anne Gaignaire

MBA POUR CADRES ET DIRIGEANTS. Les entreprises se pressent auprès des étudiants en MBA, qui ont des études de ...

À la une

10 choses à savoir mercredi

Il y a 47 minutes | Alain McKenna

Les Québécois achèteront plus à Noël, on recherche le Steve Jobs montréalais, cette pub bancaire qui glace le sang...

Consommation responsable: larguer la viande rouge avant son auto

BLOGUE. 9e baromètre de la consommation responsable: montée des rénorécupérateurs, chute du boeuf, timidité des femmes.

L'inaccessible maison?

En 2019, les maisons seront inabordables à un niveau qu'on ne voit pas souvent.