Cinq stratégies TI pour réussir en affaires

Publié le 21/12/2009 à 11:16

Cinq stratégies TI pour réussir en affaires

Publié le 21/12/2009 à 11:16

Par KPMG

Comment réduire les coûts technologiques tout en améliorant l'efficacité des TI en place
- Paul B.


Bien que la réduction des coûts en période de turbulence soit un facteur crucial pour la pérennité, voire même la survie de certaines entreprises, il faut éviter de réagir à court terme seulement : des suppressions improvisées et éparses peuvent nuire à la réalisation d’objectifs d’affaires à long terme, hypothéquer le rendement global de l’entreprise, accroître l’exposition aux risques et réduire l’efficacité de certains contrôles.


Pour se détacher du peloton, les chefs de file doivent mettre en place des stratégies de réduction des coûts TI bien planifiées, équilibrées dans leur couverture organisationnelle et comprises uniformément par toutes les parties prenantes. Voici cinq stratégies en matière de technologie pour générer des économies à court terme et un succès à long terme :


1. Équilibrer les coûts et les ressources essentielles


Afin d’effectuer les compressions appropriées et favoriser une gestion des coûts durable, il faut préconiser une approche indépendante basée sur un réalignement des coûts des TI sur les priorités d’affaires de l’entreprise. Pour y arriver, il est important d’utiliser différentes tactiques éprouvées (ex. : restructuration des coûts, rationalisation des infrastructures, gains d’efficacité par l’automatisation et gestion repensée de la demande TI) qui permettent d’optimiser les actifs TI là où c’est possible.


2. Prendre des mesures pour permettre des changements radicaux


Les technologies peuvent souvent servir de levier pour réaliser des changements draconiens en réponse au resserrement des marchés (ex. : réingénierie de processus, gestion du changement, monitoring des résultats de l’entreprise et introduction de pratiques gagnantes)


3. Élaborer et communiquer un plan d’intervention ferme


Par temps de crise, un plan d’action TI clair accompagné d’une bonne communication permet aux dirigeants des TI de stimuler le moral des employés et de gagner la confiance des décideurs de l’entreprise. Afin de produire des communications ayant un impact marqué, il faut considérer différents scénarios possibles, les présenter pour priorisation aux gestionnaires des unités d’affaires, concevoir un plan d’action porteur de valeur, communiquer les décisions finales à l’organisation et appuyer les solutions proposées par des indicateurs clés facilitant la mesure du succès.


4. Protéger les données et le savoir-faire


Dans le passé, les services TI ont souvent réagi aux crises en réduisant les coûts et le personnel, entraînant ainsi une perte du capital intellectuel et accentuant les faiblesses de certains systèmes. Dans un tel contexte d’urgence, les cadres des TI les plus aguerris comprennent l’importance de protéger l’information et le capital des connaissances de l’entreprise


5. Tirer parti des occasions d’accroître la valeur des TI


La turbulence des marchés crée souvent pour les TI des occasions d’accroître leur valeur et de faire progresser l’entreprise. Que ce soit par une veille technologique ciblée, par un programme de recrutement de talent novateur ou par une stratégie d’utilisation judicieuse des nouvelles technologies,


Texte écrit par Jean-François Coulonval


Jean-François Coulonval est associé, services-conseils en TI au sein de notre pratique Amélioration des opérations et Gestion des risques.


 

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le déplorable évitement fiscal de la fausse québécoise Valeant

22/04/2014 | François Pouliot

BLOGUE. Temps de se réjouir de l'émergence d'un fleuron québécois? Plutôt celui de pleurer de déception.

Attraction achète 5 stations de radio

Les Affaires a appris que le holding de divertissement culturel présidé par Richard Speer achète Réseau des Appalaches.

Allergan riposte à Valeant en adoptant une pilule empoisonnée

Le fabricant du botox Allergan n’a pas l’intention d’accepter l’offre d’achat non ...