Cascades ferme une usine

Publié le 20/09/2011 à 18:32, mis à jour le 08/10/2013 à 06:59

Cascades ferme une usine

Publié le 20/09/2011 à 18:32, mis à jour le 08/10/2013 à 06:59

Par La Presse Canadienne

Le fabricant de produits d'emballage et de papiers tissu Cascades prévoit fermer son usine de fabrication de cartons-caisses, située à Burnaby, en Colombie-Britannique. La fermeture touchera 100 travailleurs.


L'entreprise québécoise a annoncé mardi que sa division Norampac procèdera à la fermeture de son usine de Burnaby, ayant une capacité annuelle de production de 128 000 tonnes de papier doublure, papier cannelure et papier gypse 100 pour cent recyclés.


La fermeture doit entrer en vigueur au plus tard le 1er décembre. D'ici là, Cascades a indiqué que la production de l'usine sera redirigée vers les autres usines de Norampac.


Marc-André Dépin, président et chef de la direction de Norampac, a fait valoir dans un communiqué la volonté "d'atténuer les effets négatifs (...) de la force du dollar canadien et des coûts très élevés de la main d'uvre et de la fibre recyclée".


Il a soutenu que la rentabilité de l'usine était en deçà des attentes de la compagnie depuis quelques années.


Parallèlement à la fermeture, la direction de Norampac a annoncé également avoir conclu une entente pour la vente de sa propriété de Burnaby.


Fondée en 1964, Cascades compte près de 11 000 travailleurs dans plus d'une centaine d'unités d'exploitation situées en Amérique du Nord et en Europe.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Le Canada promet 2,65 milliards $ pour les pays en développement

27/11/2015

Le Canada va allouer 2,65 milliards de dollars canadiens sur cinq ans pour aider les pays en développement.

Le déficit commercial canadien se réduit

04/11/2015 | AFP

Le déficit commercial canadien s'est contracté à 1,7 milliard $ contre 2,7 milliards le mois précédent.

OPINION Loyers canadiens et américains: quand on se compare, on se console
30/10/2015 | Julien Abadie
Souveraineté et entrepreneuriat: le grand tabou
30/10/2015 | Matthieu Charest
Climat: le Québec épargné par les prochaines cibles du Canada

À la une

Pétrole d'Anticosti: l'incompréhensible position du gouvernement

BLOGUE. Disons-le, puisqu'il s'agit d'Anticosti: une approche avec moins de panache aurait diminué le risque financier.

Rona: c'est Ottawa qui tranchera, concède Anglade

17:17 | AFP

C'est ultimement Ottawa qui décidera si les garanties fournies par Lowe's pour acquérir Rona sont suffisantes.

Voici la preuve que les employés ont moins de pouvoir qu'avant

15:26 | Julien Abadie

La menace de démissionner n'est clairement plus un levier de négociation efficace...