Cascades ferme une usine

Publié le 20/09/2011 à 18:32, mis à jour le 08/10/2013 à 06:59

Cascades ferme une usine

Publié le 20/09/2011 à 18:32, mis à jour le 08/10/2013 à 06:59

Par La Presse Canadienne

Le fabricant de produits d'emballage et de papiers tissu Cascades prévoit fermer son usine de fabrication de cartons-caisses, située à Burnaby, en Colombie-Britannique. La fermeture touchera 100 travailleurs.


L'entreprise québécoise a annoncé mardi que sa division Norampac procèdera à la fermeture de son usine de Burnaby, ayant une capacité annuelle de production de 128 000 tonnes de papier doublure, papier cannelure et papier gypse 100 pour cent recyclés.


La fermeture doit entrer en vigueur au plus tard le 1er décembre. D'ici là, Cascades a indiqué que la production de l'usine sera redirigée vers les autres usines de Norampac.


Marc-André Dépin, président et chef de la direction de Norampac, a fait valoir dans un communiqué la volonté "d'atténuer les effets négatifs (...) de la force du dollar canadien et des coûts très élevés de la main d'uvre et de la fibre recyclée".


Il a soutenu que la rentabilité de l'usine était en deçà des attentes de la compagnie depuis quelques années.


Parallèlement à la fermeture, la direction de Norampac a annoncé également avoir conclu une entente pour la vente de sa propriété de Burnaby.


Fondée en 1964, Cascades compte près de 11 000 travailleurs dans plus d'une centaine d'unités d'exploitation situées en Amérique du Nord et en Europe.

À suivre dans cette section

Dans la jungle du réseautage
Édition du 25 Octobre 2014 | Les Affaires

Sur le même sujet

Le Québec et l'Ontario veulent le retour de l'influence du Centre du Canada

Les premiers ministres du Québec et de l'Ontario s'engagent à travailler ensemble pour restaurer ...

Le nombre de prestataires d'assurance emploi était pratiquement inchangé en août

Après avoir diminué en juillet, le nombre de personnes touchant des prestations d'assurance-emploi ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

Des résultats qui supportent la reprise boursière

15:02 | Jean Gagnon

La reprise des marchés boursiers après la volatilité du début du mois d’octobre a ...

Bourse: Toronto et New York ferment au vert

Il y a 42 minutes | AFP

Les marchés boursiers ont poursuivi leur ascension, aidés par les bons résultats ...