Cascades ferme une usine

Publié le 20/09/2011 à 18:32, mis à jour le 08/10/2013 à 06:59

Cascades ferme une usine

Publié le 20/09/2011 à 18:32, mis à jour le 08/10/2013 à 06:59

Par La Presse Canadienne

Le fabricant de produits d'emballage et de papiers tissu Cascades prévoit fermer son usine de fabrication de cartons-caisses, située à Burnaby, en Colombie-Britannique. La fermeture touchera 100 travailleurs.


L'entreprise québécoise a annoncé mardi que sa division Norampac procèdera à la fermeture de son usine de Burnaby, ayant une capacité annuelle de production de 128 000 tonnes de papier doublure, papier cannelure et papier gypse 100 pour cent recyclés.


La fermeture doit entrer en vigueur au plus tard le 1er décembre. D'ici là, Cascades a indiqué que la production de l'usine sera redirigée vers les autres usines de Norampac.


Marc-André Dépin, président et chef de la direction de Norampac, a fait valoir dans un communiqué la volonté "d'atténuer les effets négatifs (...) de la force du dollar canadien et des coûts très élevés de la main d'uvre et de la fibre recyclée".


Il a soutenu que la rentabilité de l'usine était en deçà des attentes de la compagnie depuis quelques années.


Parallèlement à la fermeture, la direction de Norampac a annoncé également avoir conclu une entente pour la vente de sa propriété de Burnaby.


Fondée en 1964, Cascades compte près de 11 000 travailleurs dans plus d'une centaine d'unités d'exploitation situées en Amérique du Nord et en Europe.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

États-Unis: baisse surprise des dépenses des consommateurs

29/08/2014

Il s'agit du premier recul depuis janvier, au moment où l'économie américaine était grippée par l'hiver rigoureux.

Économie canadienne: solide croissance au deuxième trimestre

29/08/2014 | lesaffaires.com

Le PIB affiche sa plus forte croissance en près de trois ans, porté par les exportations et les dépenses des ménages.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

10 choses Ă  savoir mardi

07:37 | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

Le sort de Mirabel décidé mardi, le 4e fournisseur de sans-fil est né, pour la France, c'est «foutu» dit un ministre.

Vitrine du détail: Ferreira et fille

Édition du 13 Septembre 2014 | Dominique Froment

La jeune directrice permettra à son père d'investir dans des activités plus lucratives, comme la production de vin.

Fini, les hedge funds pour le plus grand fonds de pension américain

06:41 | AFP

Calpers va cesser de placer son argent dans des fonds de couverture, cédant pour 4G$US de participation.