Une nouvelle approche en innovation ouverte

Publié le 04/12/2010 à 00:00, mis à jour le 15/12/2010 à 14:34

Une nouvelle approche en innovation ouverte

Publié le 04/12/2010 à 00:00, mis à jour le 15/12/2010 à 14:34

Par Suzanne Dansereau

Lorsqu'ils donnent une conférence, les experts présentent leurs solutions ou leurs meilleures pratiques. À Québec, un regroupement industriel inverse ce concept : les conférenciers des entreprises qui participeront à l'événement " Québec, une région en mode solutions ", qui aura lieu le 14 décembre, exposeront leurs problèmes à un public de chercheurs prêts à les résoudre.


Une dizaine d'entreprises qui participent à cette conférence internationale sur la gestion de l'innovation ont déjà diffusé leurs problèmes sur le site Web de l'événement (quebec-solutions.com). Parmi elles : la papetière Kruger; l'aluminerie Alouette; le fabricant d'équipement médical Steris Canada, etc. On attend près de 200 chercheurs, issus de plusieurs domaines : génie mécanique, efficacité énergétique, architecture de système, design, génie chimique, etc.


Travail collaboratif


Les deux promoteurs de l'événement sont des acteurs importants dans le monde de la R-D au Québec : le regroupement pour l'Innovation et le Développement Technologique de Québec (IDTEQ) et le Conseil de l'Innovation de Québec.


S'il faut en croire Frank Piller, expert américain en innovation ouverte et conférencier invité, l'événement est unique en son genre : " une approche nouvelle en innovation ouverte ". L'innovation ouverte consiste à accueillir des partenaires extérieurs (fournisseurs, clients, universités, pôles de recherche...) pour innover. " C'est un travail collaboratif afin de trouver les meilleures chances de résoudre les problèmes techniques auxquels font face les organisations ", explique Christopher Deutsch, chercheur à l'INO et l'un des organisateurs de la conférence.


Sur le même sujet

CSeries: Boeing et Airbus ont peur, selon Bombardier

27/02/2015 | Martin Jolicoeur

Qu’elle y croit ou non, la direction de Bombardier a affiché une confiance à la limite de l'insolence.

S'internationaliser pour croître et innover

Édition du 28 Février 2015 | Jean-François Venne

L'an dernier, la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) a soutenu plusieurs entreprises québécoises dans ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Startup Weekend Trois-Rivières démontre que les régions ont soif de start-ups

Il y a 57 minutes | Julien Brault

BLOGUE. Ils étaient quelque 65 participants à présenter 10 projets de start-ups dimanche soir.

Ă€ surveiller: TVA, Bombardier et Aimia

Que faire avec les titres de TVA, Bombardier et Aimia? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de ...

Les brèves techno de la semaine

Des nouvelles d'Alithya, de Wanted Technologies, de Genius Solutions, de Tecsys et des Prix jeune entrepreneur BDC.