Une nouvelle approche en innovation ouverte

Publié le 04/12/2010 à 00:00, mis à jour le 15/12/2010 à 14:34

Une nouvelle approche en innovation ouverte

Publié le 04/12/2010 à 00:00, mis à jour le 15/12/2010 à 14:34

Par Suzanne Dansereau

Lorsqu'ils donnent une conférence, les experts présentent leurs solutions ou leurs meilleures pratiques. À Québec, un regroupement industriel inverse ce concept : les conférenciers des entreprises qui participeront à l'événement " Québec, une région en mode solutions ", qui aura lieu le 14 décembre, exposeront leurs problèmes à un public de chercheurs prêts à les résoudre.


Une dizaine d'entreprises qui participent à cette conférence internationale sur la gestion de l'innovation ont déjà diffusé leurs problèmes sur le site Web de l'événement (quebec-solutions.com). Parmi elles : la papetière Kruger; l'aluminerie Alouette; le fabricant d'équipement médical Steris Canada, etc. On attend près de 200 chercheurs, issus de plusieurs domaines : génie mécanique, efficacité énergétique, architecture de système, design, génie chimique, etc.


Travail collaboratif


Les deux promoteurs de l'événement sont des acteurs importants dans le monde de la R-D au Québec : le regroupement pour l'Innovation et le Développement Technologique de Québec (IDTEQ) et le Conseil de l'Innovation de Québec.


S'il faut en croire Frank Piller, expert américain en innovation ouverte et conférencier invité, l'événement est unique en son genre : " une approche nouvelle en innovation ouverte ". L'innovation ouverte consiste à accueillir des partenaires extérieurs (fournisseurs, clients, universités, pôles de recherche...) pour innover. " C'est un travail collaboratif afin de trouver les meilleures chances de résoudre les problèmes techniques auxquels font face les organisations ", explique Christopher Deutsch, chercheur à l'INO et l'un des organisateurs de la conférence.


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Pourquoi investir comme Warren Buffett est une mauvaise idée

24/07/2015 | Julien Brault

BLOGUE. En raison de la durée de vie en baisse des entreprises, investir comme l’oracle d’Omaha est une mauvaise idée.

MBA : l’avis de décès était prématuré !

Édition du 23 Juillet 2015 |

Des dirigeants d’entreprises internationales se prononcent pour la réinvention, l’innovation et la créativité.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Rénover plus simplement grâce au Web : on l'a testé

29/07/2015 | VĂ©ronique Champagne

Les sites qui vous aident Ă  trouver le bon entrepreneur, est-ce que c'est efficace?

Le calendrier de l'investisseur (semaine du 3 août 2015)

31/07/2015 | lesaffaires.com

Voici les prévisions des analystes concernant les résultats qui seront publiés la prochaine semaine.

Le secret de l'indépendance financière

Édition de Juin 2015 | Simon Diotte

Qui ne rêve pas d’être autonome financièrement un jour?